Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le deal à ne pas rater :
Funko POP! Jumbo One Piece Kaido Dragon Form : où l’acheter ?
Voir le deal

Nouveautés essais

Page 14 sur 17 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16, 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveautés essais - Page 14 Empty Re: Nouveautés essais

Message par bix_229 Mar 16 Mar - 20:08

Oui, dans le genre Les Livres de ma vie, sont très interessants. C'est le récit d'un autodidacte doué
et fou de livres et de connaisances.
... Après les femmes quand meme.
bix_229
bix_229

Messages : 15439
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Nouveautés essais - Page 14 Empty Re: Nouveautés essais

Message par Tristram Mar 16 Mar - 23:54

Tu dis bien : je viens de m'apercevoir que Lire aux cabinets est extrait de Les livres de ma vie...
Mais ce n'est pas clair quand on consulte l'ouvrage, les éditeurs étant si retors...
Quant à Wikipédia, il le classe dans "Romans, nouvelles, textes courts", alors que Les livres de ma vie se retrouve bien dans les essais...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15650
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Nouveautés essais - Page 14 Empty Re: Nouveautés essais

Message par ArenSor Sam 20 Mar - 23:03

Nouveautés essais - Page 14 Palmyr10

Où sont allés les plus aventureux des Phéniciens, des Égyptiens, des Grecs, des Romains ? Certains ont-ils déjà fait le tour de l’Afrique ? Que connaissent-ils à la fin de l’Antiquité du reste de la Terre habitée ? Où sont arrivés Indiens et Chinois ? Ces questions sont essentielles pour connaître l’étendue et l’intensité des relations entre les grandes civilisations.
Dès l’Antiquité, Europe, Afrique et Asie étaient en contact. Il n’a pas fallu attendre Marco Polo ou les Grandes Découvertes pour voir des hommes et des femmes se déplacer et échanger marchandises et savoirs à très longue distance. De l’Islande au Vietnam, des côtes d’Afrique aux steppes de Mongolie, poussés par le vent de mousson comme le bateau du Palmyrénien Honaînû en route pour l’Inde ou au rythme lent des caravanes contournant le bassin du Tarim, marins, marchands ou ambassadeurs parcourent et décrivent des pays lointains. Ce que les Grecs connaissent et reçoivent de l’Inde, ce que les Chinois savent de Rome, ce que l’Inde emprunte à l’art et à la pensée grecs, sans négliger les expéditions dirigées vers l’Europe du Nord ou l’Afrique subsaharienne, un monde méconnu se découvre, où l’on trouve aussi bien des Indiens égarés sur les côtes danoises que des Grecs emportés par les vents à Zanzibar ou à Ceylan, tandis qu’un ambassadeur chinois hésite à se lancer sur le golfe Persique.
À partir de textes, vestiges archéologiques et inscriptions, Maurice Sartre raconte les premières rencontres de trois continents, révélant à nos yeux la naissance d’un monde unique.
ArenSor
ArenSor

Messages : 3377
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Rue du Nadir-aux-Pommes

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Nouveautés essais - Page 14 Empty Re: Nouveautés essais

Message par bix_229 Mar 23 Mar - 20:02

Nouveautés essais - Page 14 Lire10
Pourquoi lire 13 bonnes raisons (au moins)
Collectif
-
240 pages
Publié le 21 janvier 2021
Traduit de l'anglais et de l'allemand par Barbara Fontaine, Frédéric Joly, Stéphanie Lux, Aurélie Marquer, François et Régine Mathieu, Amélie Petit et Raphaëlle Vaillant

« Joyeuse chasse aux livres ! » Ainsi l’écrivaine Sibylle Lewitscharoff souhaite-t-elle la bienvenue au lecteur de ce volume. Une chasse aux livres, comme un jeu enfantin dont émanerait une joie mêlée d’ivresse. Par un mystérieux sortilège, il suffirait qu’on en trouve un pour que trois autres apparaissent à sa place. On en aurait pour toute une vie.
Ici, la partie de chasse se joue à treize. Treize écrivains – romanciers, philosophes, sociologues, essayistes, mais aussi un auteur de bande dessinée – se lancent à la poursuite des livres pour dire le miracle de la lecture et expliciter le sens qu’elle revêt dans nos sociétés.
À les lire, le geste d’ouvrir un livre semble relever d’une aventure inépuisable, profondément singulière. Car lire, ce n’est pas – du moins pas seulement – cette activité tellement encouragée qu’elle en deviendrait presque suspecte. Elle peut bel et bien engager « la totalité de l’être », comme l’écrit Annie Ernaux.
C’est cet engagement que décrivent, de manière tour à tour intime et théorique, les contributeurs de ce volume.
Vous tenez ainsi entre vos mains une bibliothèque aux portes dérobées. Chacune mène vers d’autres bibliothèques et d’autres portes dérobées.
Les raisons de lire sont innombrables.
En voici déjà treize.

Premier parallèle
bix_229
bix_229

Messages : 15439
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Nouveautés essais - Page 14 Empty Re: Nouveautés essais

Message par bix_229 Mer 14 Avr - 23:09

Nouveautés essais - Page 14 Kate_b10

Tchernobyl par la preuve
Vivre avec le désastre et après
Kate BROWN
Actes Sud

En 2011, “quand la centrale de Fukushima a été frappée de plein fouet par un tsunami, les dirigeants japonais ont réagi de manière étrangement similaire à celle des leaders soviétiques en 1986. Ils ont massivement sous-estimé l’ampleur de la catastrophe – la fusion de trois réacteurs –, ils ont envoyé des pompiers sans équipement de protection dans des champs de radioactivité très élevés et n’ont intentionnellement pas informé la population des niveaux de radiation”. Puis ils ont dissimulé l’ampleur de la catastrophe, comme les dirigeants soviétiques l’ont fait pendant quelques années.

Kate Brown est la première historienne occidentale à avoir travaillé dans les archives du ministère soviétique de la Santé. Après dix ans de fouilles – elle a obtenu la déclassification de nombreux dossiers –, d’entretiens et d’enquête de terrain en Russie, en Ukraine et en Biélorussie (jusque dans la Zone d’exclusion), elle nous donne à voir l’étendue du désastre, mais aussi les actions entreprises pour dissimuler la vérité et convaincre la communauté internationale et l’opinion publique de l’innocuité des retombées radioactives. Car les efforts déployés pour dénaturer l’histoire ne s’arrêtent pas aux frontières de l’URSS : plusieurs États occidentaux, des agences de l’ONU, des diplomates internationaux et des scientifiques associés à l’industrie nucléaire ont éludé, voire nié l’existence d’une catastrophe sanitaire de grande échelle.

Cette enquête révèle ou confirme les mensonges et les collusions, mais relate aussi le quotidien des survivants. Elle met en lumière les conséquences irréversibles de la radioactivité artificielle sur l’ensemble du vivant, la spécificité des faibles doses accumulées, et nous confronte, jusqu’à la sidération, à ce que nous ont légué des décennies d’accidents et d’essais nucléaires en tout genre. Quoi que l’avenir nous réserve, nous ne pouvons plus continuer à faire l’économie d’un honnête et véritable guide de survie – en cas de nouveau désastre.

Extrait de presse

Pour tenter de percer ce mur de mensonges, Kate Brown s’est rendue en Ukraine et en Biélorussie, dans les régions touchées par la catastrophe de Tchernobyl. Elle a accédé à des archives inédites, effectué des enquêtes de terrain. C’est ce qui rend son livre passionnant et unique : ce mélange entre des faits tirés des documents d’époque et les descriptions de ses visites et rencontres sur place. Elle croise des habitants, des scientifiques, des médecins. Ceux qui ont tenté d’alerter le monde sur l’effet de la catastrophe pour les êtres humains, mais aussi pour la faune et la flore. Et ceux qui ont tout fait pour minimiser l’étendue du désastre. Parmi ces derniers, on trouve… les agences onusiennes.

Un livre qui me semble urgent et nécessaire, compte tenu du silence ou des mensonges qui
entouré l'évènement. B
bix_229
bix_229

Messages : 15439
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Nouveautés essais - Page 14 Empty Re: Nouveautés essais

Message par bix_229 Mer 21 Avr - 19:47

Nouveautés essais - Page 14 Le_bru13
Ceci tuera cela
ANNIE LE BRUNJURI ARMANDA
Stock
COLLECTION :
ESSAIS - DOCUMENTS

On ne compte plus les critiques de l’ère numérique. Mais elles ont en commun de ne pas voir la nouveauté d’un monde où, pour la première fois, le capital et la technologie se confondent absolument, obéissant à la même croissance exponentielle, avec la même visée de tout réduire à un objet de calcul.

Ainsi le regard humain est-il devenu pour le capital la matière première la plus recherchée. Surtout depuis que la production et la reproduction des images sont redéfinies par la révolution que représente l’instantanéité de leur distribution. Aussitôt produite, toute image peut être immédiatement diffusée par n’importe quel possesseur de smartphone – autrement dit, tout le monde.

En une dizaine d’années, la distribution s’est imposée au cœur d’une nouvelle économie du regard, où il n’est aucune image qui ne soit en même temps objet de profit et moyen de contrôle.

Il en résulte une complète reconfiguration de notre perception. N’existe plus que ce qui est rendu visible par la technologie. Rien n’échappe à cette dictature de la visibilité, qui nous empêche de voir à quelle modélisation nos vies sont continuellement soumises, en fonction d’algorithmes envahissant tous les domaines, scientifique, politique, esthétique, éthique, érotique… Persuadés d’être de plus en plus libres, nous nous sommes bâti la plus inquiétante prison d’images.

Comme d’autres ont autrefois réussi à sortir du labyrinthe qui les retenait en en reconstituant les plans, notre seule chance est d'essayer de comprendre quelle sombre histoire se trame entre image, regard et capital. En dépend le peu de liberté qui nous reste.
bix_229
bix_229

Messages : 15439
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Nouveautés essais - Page 14 Empty Re: Nouveautés essais

Message par bix_229 Sam 24 Avr - 17:27

Nouveautés essais - Page 14 Odes10
David VAN REYBROUCK
Odes
Actes Sud

Poème célébrant un personnage ou un événement, parfois poème lyrique destiné à être accompagné de musique : telle est l’ode, selon la définition usuelle.

Il n’est donc pas surprenant que David Van Reybrouck ait intitulé ainsi ce livre, tant il s’inscrit sous le signe de la ferveur, de l’enthousiasme, de la beauté et de l’ardeur, de l’amitié et de la gratitude, de la mémoire et de l’histoire. Et toujours dans les parages de la poésie.

Musique, peinture, danse, esthétique, philosophie, éthique, littérature mais aussi politique, résistance, résilience ; tout ce qui structure la vie et l’œuvre de cet écrivain engagé, cet historien-archéologue, nous est ici offert en partage.

Écrites entre 2015 et 2018, non pas accompagnées de musique mais introduites par un dessin, le geste au crayon d’un artiste en écho aux mots, à la pensée d’un autre, ces odes peuvent aussi être lues comme une série de pas de deux multipliés à l’envi avec ce et ceux qui comptent pour David Van Reybrouck à un instant donné ou pour sa vie entière.

Odes se lit comme une partition sensible, nourrie du regard que pose sur le monde un humaniste engagé.

Ni essai, ni roman, ni poème, ni ceci ni cela, mais un livre de Van Reybrouck est toujours un
évènement depuis que j'ai commencé à le lire. B
bix_229
bix_229

Messages : 15439
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Nouveautés essais - Page 14 Empty Re: Nouveautés essais

Message par Tatie Sam 24 Avr - 20:26

Il donne envie ! Ainsi que son Congo, une histoire.
J'aimerais bien le lire.
Tatie
Tatie

Messages : 278
Date d'inscription : 14/02/2021

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Nouveautés essais - Page 14 Empty Re: Nouveautés essais

Message par bix_229 Sam 24 Avr - 20:35

Tatie a écrit:Il donne envie ! Ainsi que son Congo, une histoire.
J'aimerais bien le lire.  
Ecoute cet extrait : on reve de la société qu'il aimerait. Et puis, ses rencontres dues au hasard, je les ai vécues aussi en voyageant dans les trains
de nuit, mais surtout quand les sièges se faisaient face.
Et puis si Congo te semble un pave, tu peux commencer par Le Fléau, c'est fascinant.

bix_229
bix_229

Messages : 15439
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Nouveautés essais - Page 14 Empty Re: Nouveautés essais

Message par Tatie Sam 24 Avr - 22:08

Ah, merci ! J'ai écouté et j'adhère à 200 %.
L'histoire de la rando en montagne, avec si peu de jeunes, est éloquent.
Triste aussi.
Cela rejoint l'autre fil sur le "tout numérique", "tout virtuel".
Bien sûr que fermer son portable, c'est être l i b r e !!!
Tatie
Tatie

Messages : 278
Date d'inscription : 14/02/2021

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Nouveautés essais - Page 14 Empty Re: Nouveautés essais

Message par Tristram Sam 24 Avr - 22:31

C'était dans le dernier La grande librairie, et il y a aussi dans cette émission une prise de position parfaitement claire contre la cancel culture, qui prône la réécriture politiquement correcte des livres classiques et l'interdiction à toute personne non de couleur ou LGBT+ de parler des personnes de couleur ou LGBT+, ce bel exemple d'autoritarisme revanchard, d'extrémisme effréné, de bêtise abyssale.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15650
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Nouveautés essais - Page 14 Empty Re: Nouveautés essais

Message par Avadoro Sam 24 Avr - 23:45

Merci Bix pour cet extrait très riche ! La curiosité, la soif de découverte et la prise de risque pour avancer sont tellement importantes dans la vie.
Il y a vraiment un équilibre à trouver, dans cette période de changements incessants. Pour être simplement plus humain.
Avadoro
Avadoro

Messages : 1401
Date d'inscription : 07/12/2016
Age : 38

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Nouveautés essais - Page 14 Empty Re: Nouveautés essais

Message par bix_229 Dim 25 Avr - 0:08

Avadoro a écrit:Merci Bix pour cet extrait très riche ! La curiosité, la soif de découverte et la prise de risque pour avancer sont tellement importantes dans la vie.
Il y a vraiment un équilibre à trouver, dans cette période de changements incessants. Pour être simplement plus humain.
Si seulement il pouvait et re un messager du futur.
Un messager pas un prophète !
Bien aimé aussi qu'il apprécie Brel et son éloge de ceux qui échouent.
bix_229
bix_229

Messages : 15439
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Nouveautés essais - Page 14 Empty Re: Nouveautés essais

Message par bix_229 Dim 25 Avr - 0:16

A propos de Brel

Tu te souviens, Marie ?
bix_229
bix_229

Messages : 15439
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Nouveautés essais - Page 14 Empty Re: Nouveautés essais

Message par bix_229 Mar 11 Mai - 17:50

Nouveautés essais - Page 14 Corbin11

ALAIN CORBIN
La rafale et le zéphyr

Alain Corbin nous offre une promenade dans le vent, au gré des expériences humaines de cette force élémentaire et des efforts réalisés par l’homme pour le comprendre et le dompter.
Chacun peut éprouver le vent, sa présence, sa force, son influence. Parfois il crie et rugit, parfois il soupire ou caresse. Certains vents glacent, d’autres étouffent. Si l’homme a depuis l’Antiquité témoigné de cette expérience, il s’est longtemps heurté au mystère de ce flux invisible, continu, imprévisible. Le vent, aux traits immuables, échapperait-il à l’histoire ?
Il n’en est rien. Dans cet essai sensible, Alain Corbin nous guide au fil d’une quête initiée à la fin du xviiie siècle pour comprendre les mécanismes d’un élément longtemps indomptable. C’est le temps de nouvelles expériences du vent, vécues au sommet de la montagne, dans les déserts ou, pour la première fois, dans l’espace aérien. Se modifient alors les manières de l’imaginer, de le dire, de le rêver, inspirant les plus grands écrivains, à commencer par Victor Hugo.
Un champ immense se dessine aux yeux de l’historien ; d’autant que le vent est aussi, et peut-être avant tout, symbole du temps et de l’oubli.

Fayard
bix_229
bix_229

Messages : 15439
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Nouveautés essais - Page 14 Empty Re: Nouveautés essais

Message par bix_229 Ven 4 Juin - 16:50


Nouveautés essais - Page 14 Bartov10
© Éditions Plein Jour
“Anatomie d’un génocide”, par Omer Bartov

Comment une ville de quarante mille habitants peut-elle se transformer en charnier ? La paix civile peut-elle disparaître du jour au lendemain ? À chaque décennie, sur l’ensemble de la planète, ces questions se posent à nouveau. Nombreux sont les ressorts de la violence de masse, qu’ils soient liés au nationalisme ou à l’intolérance religieuse, aux rivalités ethniques ou à la frustration économique. Le déclenchement local et factuel de cette violence n’en reste pas moins, au départ, une sorte de « chambre noire » qu’il est rare de pouvoir explorer en détail. Salué à sa parution par des historiens comme Saul Friedländer ou Tom Segev, Anatomie d’un génocide. Vie et mort dans une ville nommée Buczacz (Plein Jour, 2021) accomplit cet exploit. Son auteur, Omer Bartov, enseigne l’histoire européenne à Brown University, aux États-Unis. Buczacz, petite ville aujourd’hui située en Ukraine, est la ville où sa mère est née. En 1941, l’ensemble de la population juive y a été exterminée par l’armée allemande, mais aussi par les forces ukrainiennes et polonaises. Pendant plus de vingt ans, Bartov a recueilli des milliers d’archives de toutes sortes : journaux intimes, correspondance et rapports politiques. Il est parvenu à décrire les ressorts sociaux et psychologiques qui ont mené à la dislocation d’un tissu social et à l’élimination pure et simple de l’une de ses composantes.

Anatomie d’un génocide. Vie et mort dans une ville nommée Buczacz, d’Omer Bartov, est paru aux Éditions Plein Jour. 442 p., 24€
bix_229
bix_229

Messages : 15439
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Nouveautés essais - Page 14 Empty Re: Nouveautés essais

Message par bix_229 Mar 15 Juin - 23:47

Nouveautés essais - Page 14 Biensk10

La fascination pour les oiseaux qui accompagne l’auteur depuis son enfance (une maladie qu’il appelle Birding Compulsive Disorder) est devenue un prétexte pour écrire sur l’art, la littérature, l’histoire et le cinéma. De quel oiseau-roi Mitterrand a-t-il voulu faire son dernier repas ? Quel est le lien de l’agent 007 avec l’ornithologie ? À quoi pensaient les oiseaux d’Hitchcock ? Quel effet l’amour de Jonathan Franzen pour les oiseaux a-t-il eu sur sa prose ?

Bien entendu, l’auteur ne s’inspire pas uniquement de ses lectures ! C’est un homme de terrain et son texte est nourri de toutes ses expériences dans la nature, mais aussi en ville.

Il y a désormais des millions de gens qui s’adonnent à l’observation des oiseaux. Pour beaucoup, c’est une passion dévorante et les cas d’agression, d’évanouissement ou de crise cardiaque ne sont pas rares sur le terrain. Łubieński n’a encore tabassé personne, son cœur est heureusement en bon état, mais comme son amour des oiseaux est tout aussi excessif, il affronte sans se plaindre les conditions les plus inconfortables, jusqu’à être victime de la « malédiction du bruant », un mal qui frappe les amis des oiseaux...

Stanisław Łubieński est né en 1983. Après des études en anthropologie de la culture, il a collaboré à la plupart des magazines culturels de Pologne. Auteur d’un essai historique sur l’anarchiste ukrainien Nestor Makhno (Le Pirate des steppes), il a reçu de nombreux prix pour son livre Douze pies par la queue, dont le prestigieux Nike dans la catégorie « Choix du public ». Sa passion pour les oiseaux détermine la plupart de ses voyages, mais aussi son engagement de citoyen. Il vit à Varsovie, où vient de paraître son nouvel essai : Le livre des déchets, qui traite de la gestion catastrophique de nos ordures comme d’un problème de civilisation.

Noir sur blanc
bix_229
bix_229

Messages : 15439
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Nouveautés essais - Page 14 Empty Re: Nouveautés essais

Message par bix_229 Mar 22 Juin - 21:59

Nouveautés essais - Page 14 Frebou10

Olivier Frebourg
La Poésie contre les écrans
Éditeur : EDITIONS DES EQUATEURS (02/06/2021)

Je connais de l'intérieur cet univers totalitaire, exterminateur. Je suis un naufragé, entouré d'ordinateurs. Je m'accroche à ce poème de Charles Juliet qui me laisse un peu d'espoir : « si tu n'as pas/ connu/le naufrage/impossible/de gagner/la haute mer/le naufrage première porte de la connaissance » Je suis devenu dépendant de mon smartphone, mon bras armé, ma croix, ma brûlure intérieure. Je me sens un exilé. Je ne joue pas Victor Hugo persécuté par l'empereur, prenant la route de Jersey puis de Guernesey. Mais je choisis la force océanique contre le nuage informatique. Nous vivons désormais en territoire occupé. J'ai l'impression d'être un collabo, un criminel envers mes enfants : je les ai laissés se faire contaminer. J'aurais dû leur apprendre ce que nous pouvons faire de nos mains et nous contenter du grec, du latin car depuis rien de nouveau sous le soleil. Tout clic informatique est une pulsion de mort. Et moi, je choisis la vie. Nous savons qu'un complot mortifère sape nos sociétés. Je dis et redis à mes enfants : les écrans ce n'est pas la vie. Ils détruisent le plus beau divertissement, l'ennui, le temps perdu, la rêverie. Le numérique ce n'est pas un changement technique, c'est le global deshumanisé. Il y a comme un hic. Où sont les siestes dans la chaleur grésillante de l'été et le blé en herbe, les yeux vers le grand ciel ? » Dans cet essai d'humeur, ce pamphlet contre le totalitarisme des écrans, Olivier Frébourg oppose le temps de la poésie, la beauté et la lenteur pour sortir de l'accélération du temps et de l'enfer des écrans.
bix_229
bix_229

Messages : 15439
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Nouveautés essais - Page 14 Empty Re: Nouveautés essais

Message par bix_229 Mer 30 Juin - 18:49

Nouveautés essais - Page 14 Perry10[/center]

John Perry
La procrastination
[The Art of Procrastination]
Nouvelle édition
Traduction (Anglais) : Myriam Dennehy

Vous ne pouvez pas vous empêcher de paresser, décaler, lambiner, atermoyer, ajourner, proroger, différer, musarder, zigzaguer, suivre des chemins de traverse? Ce livre est pour vous!

Le philosophe américain John Perry bâtit un plaidoyer souvent inattendu, toujours convaincant en faveur de la procrastination structurée, ce «défaut» qui, bien utilisé, peut vous transformer en foudre de guerre.

Les grands mots, format poche
bix_229
bix_229

Messages : 15439
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Nouveautés essais - Page 14 Empty Re: Nouveautés essais

Message par bix_229 Mer 14 Juil - 18:07

Nouveautés essais - Page 14 Ferrie10

MICHAËL FERRIER , KENICHI WATANABE
Notre ami l'atome
Collection L'Infini, Gallimard

Partout sur la terre de Fukushima, à deux pas des habitations, parfois cachés par un simple rideau d’arbres, de grands sacs noirs s’entassent, remplis de déchets radioactifs — branches, herbes, fleurs, poussière… —, montrant au voyageur stupéfait une image tangible de ce qu’on pourrait appeler la poubellification du monde, ou l’avenir programmé de notre planète. Plus loin, des milliers de réservoirs bleus, de réservoirs blancs, de réservoirs gris : aujourd’hui, et pour des dizaines d’années encore, on refroidit en permanence la centrale en l’aspergeant d’eau. Au contact des réacteurs, l’eau utilisée devient immédiatement radioactive : des centaines de cuves stockent plus d’un million de tonnes d’eau contaminée. Chaque année, le paysage s’obstrue davantage et l’espace de stockage arrivera à saturation en 2022.
Pour résoudre le problème, ou plutôt l’évacuer, des experts commissionnés par le gouvernement recommandent purement et simplement de les vider dans la mer.

Notre ami l’atome est la transposition de trois films écrits par Michaël Ferrier et réalisés par Kenichi Watanabe : Le Monde après Fukushima, 2013, Terres nucléaires, une histoire du plutonium, 2015, Notre ami l’atome, 2020.

Yannick Haenel commente :

"Des tonnes d'eau radioactive ont été déversées de la centrale vers la mer, provoquant -la plus forte pollution radioactive marine jamais observée dans l'histoire de l'humanité"écrit Ferrier.
Les poissons sont contaminés. Sur les marchés, les pecheurs ont eux-aussi leur dosiomètre
pour vérifier le taux de radioactivité de leur peche.
Dans ce pays pourtant brisé par Hiroshima et Nagasaki, l'énergie nucléaire a été vendue, 
dès les années 50, comme une énergie de paix.
Ce livre raconte les interets industriels, militaires, commerciaux qui se cachent derrière
ce crime : l'invention d'une déchetterie invisible.
Le pire est à venir. Mettant en rapport Tchernobyl et Fukushima, Ferrier cite Ulrich Beck :
"Toutes les victimes de cet accident ne sont meme pas nées."

M. Ferrier vit et enseigne au Japon. Depuis la catastrophe, il arpente ce qu'il appelle
 le monde d'après Fukushima. Ce livre fait suite à "Fukushima. Récit d'un désastre". Gallimard/L'Infini, 2012
bix_229
bix_229

Messages : 15439
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Nouveautés essais - Page 14 Empty Re: Nouveautés essais

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 14 sur 17 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16, 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions autour des livres :: Actualités

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum