Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment :
Kingston A400 – SSD interne – ...
Voir le deal
80.90 €

Valerio Varesi

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Valerio Varesi - Page 2 Empty Re: Valerio Varesi

Message par animal le Mer 19 Déc - 23:04

(il existait déjà ce mot clé !)

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 11350
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Valerio Varesi - Page 2 Empty Re: Valerio Varesi

Message par Tristram le Mer 19 Déc - 23:05

Certes, mais pas attribué à ce roman !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10457
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Valerio Varesi - Page 2 Empty Re: Valerio Varesi

Message par animal le Jeu 20 Déc - 6:25

Panda qui fait n'importe quoi affraid

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 11350
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Valerio Varesi - Page 2 Empty Re: Valerio Varesi

Message par Bédoulène le Jeu 20 Déc - 8:24

merci Tristram, un livre odorant me semble, l'odeur du Pô, des brumes, celle de la cuisine

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 15104
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Valerio Varesi - Page 2 Empty Re: Valerio Varesi

Message par Tristram le Jeu 20 Déc - 12:21

Celle d'une atmosphère dépaysante (pour la plupart, je ne sais pas s'il se trouve des riverains du Pô parmi nous ?)

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10457
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Valerio Varesi - Page 2 Empty Re: Valerio Varesi

Message par Quasimodo le Jeu 20 Déc - 13:48

Super ton avis : il tombe à point nommé, puisque j'offre le livre à Noël (sans l'avoir lu Rolling Eyes).

_________________
Il vécut pendant des années, l'œil sur le bassin intérieur.
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 4216
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 25

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Valerio Varesi - Page 2 Empty Re: Valerio Varesi

Message par Tristram le Lun 23 Sep - 20:27

La Pension de la via Saffi

Valerio Varesi - Page 2 La_pen11

De même que dans Le Fleuve des brumes, le brouillard et le passé baignent l’histoire (ainsi que quelques bonnes odeurs de cuisine parmesane) ; la vie personnelle du commissaire Soneri y tient peut-être encore plus de place, mais la recette est la même.
« ‒ Les gens, c’est comme le brouillard, décréta le barbier, tu ne vois rien à travers et puis tout à coup… Et c’est souvent trop tard. »

« ‒ Soit on oublie, soit on se fait des illusions. On n’a pas d’autre choix, répliqua Soneri, mi sérieux, mi ironique. »
Toujours la même dichotomie gauchistes-fascistes de la société italienne :
« C’est devenu la patrie des bureaucrates, des escrocs et des financiers qui remuent du fric et des dettes en les faisant monter comme des blancs en neige. »
Et davantage encore de métaphysique dépressive :
« Après tout, la vie ne ressemblait-elle pas tragiquement à un homicide ? Ne s’achevait-elle pas toujours avec un mort ? »

Mots-clés : #polar

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10457
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Valerio Varesi - Page 2 Empty Re: Valerio Varesi

Message par Quasimodo le Lun 23 Sep - 21:15

L'écriture m'interpelle ! Il est aussi bien que le précédent dont tu nous as parlé ?

_________________
Il vécut pendant des années, l'œil sur le bassin intérieur.
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 4216
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 25

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Valerio Varesi - Page 2 Empty Re: Valerio Varesi

Message par Tristram le Lun 23 Sep - 21:29

Je l'ai trouvé moins bien _ sans doute parce qu'il manque le fleuve !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10457
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Valerio Varesi - Page 2 Empty Re: Valerio Varesi

Message par Tristram le Mer 25 Déc - 12:45

Les ombres de Montelupo

Valerio Varesi - Page 2 Les_om11

Et de trois, et toujours dans la brume !
Cette fois, le commissaire Soneri est revenu se ressourcer à la cueillette des champignons dans les alentours de son village natal des Apennins (le Montelupo serait une montagne entre Parme et La Spezia). Il se trouve impliqué dans un drame où les obscurités de son passé le ressaisissent, alors qu’il ressent une impression d’exclusion de cette communauté originaire, due à son expérience de ville/ vie qui lui permet de voir une réalité assez répugnante. Resurgit aussi l'histoire (Seconde Guerre mondiale), et les problèmes actuels est prégnants (immigrés, perte d'identité, corruption politique, etc.)
Un roman prenant à la longue (malgré des incongruités, que je rejetterais sur la traduction, mais pas que ?) : décidément son surnom de Simenon transalpin n’est pas abusif : de trois fois rien une atmosphère tendue est instaurée ‒ ici plus amère que mélancolique.

Une curieuse conception de la cause de la solidarité :
« Quand quelqu’un est pauvre, il sait qu’il peut avoir besoin des autres. Du coup, il est disposé à aider tout le monde, parce qu’il craint d’être un jour celui qui se trouve dans la mouise. C’est tout. La bonté n’a rien à voir là-dedans ; comme toujours, ce qui anime les personnes, c’est le besoin et la peur. »

Mots-clés : #lieu #polar #ruralité

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10457
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Valerio Varesi - Page 2 Empty Re: Valerio Varesi

Message par Bédoulène le Mer 25 Déc - 21:09

ce n'est pas faux que le besoin et la peur animent les personnes, mais cela n'empêche pas la solidarité sans calcul.

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 15104
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Valerio Varesi - Page 2 Empty Re: Valerio Varesi

Message par Tristram le Lun 20 Jan - 20:41

Les mains vides

Valerio Varesi - Page 2 Les_ma10


Parme en été, il fait chaud et le commissaire Soneri sue en regrettant le brouillard. Confronté à la pègre calabraise et albanaise qui pourrit dorénavant sa ville, il lutte vainement pour la sauvegarder, idéaliste amer et impuissant.
« C’est de tout accepter sans aucun sens critique et sans jamais protester, même à voix basse. C’est ça, la barbarie. »

« Il trouvait aussi qu’il perdait son temps à enquêter sur la petite délinquance de rue au lieu de le passer sur la délinquance en col blanc. Un vieux défaut des forces de l’ordre. »

« Vous parlez comme un curé ou un communiste. Vous pensez vraiment que les gens la veulent, la liberté ? Foutaises. La plupart ne veulent que le confort, ils n’en ont rien à foutre du reste. »

« Que ça vous plaise ou non, ils le veulent, ils veulent être commandés. Croyez-moi, ajouta Gerlanda en ricanant avec cynisme, la plupart des gens ont la liberté en horreur parce qu’elle les écrase sous le poids de responsabilités qu’ils sont incapables de prendre. C’est beaucoup plus simple de se dire qu’il n’existe qu’une seule route : la contrainte sait souvent être plus douce que la liberté. »

« Personne n’en a plus rien à foutre des idées, nous sommes dans un monde de choses et d’objets. »

« ‒ Oui, on le sait, constata le commissaire, ils édictent leurs propres règles pour faire leurs saloperies, et après une armée de parasites diplômés en droit réfléchissent du matin au soir à comment baiser la justice. »

« Monsieur le commissaire, vous savez pas qu’aujourd’hui les délinquants, ils ont la cravate, et qu’ils ont remplacé les gens bien ? »

Mots-clés : #criminalite #immigration #polar

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10457
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Valerio Varesi - Page 2 Empty Re: Valerio Varesi

Message par églantine le Lun 20 Jan - 20:54

@Tristram a écrit:Les ombres de Montelupo

Valerio Varesi - Page 2 Les_om11

Une curieuse conception de la cause de la solidarité :
« Quand quelqu’un est pauvre, il sait qu’il peut avoir besoin des autres. Du coup, il est disposé à aider tout le monde, parce qu’il craint d’être un jour celui qui se trouve dans la mouise. C’est tout. La bonté n’a rien à voir là-dedans ; comme toujours, ce qui anime les personnes, c’est le besoin et la peur. »

Mots-clés : #lieu #polar #ruralité
C'est exprimé crûment mais ce n'est pas peut-être pas si faux  Valerio Varesi - Page 2 575154626  ...Je ne crois pas à l'altruisme en élargissant le débat ... cat
églantine
églantine

Messages : 4424
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Valerio Varesi - Page 2 Empty Re: Valerio Varesi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains Italiens et Grecs


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum