Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Pierre Jourde

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pierre Jourde - Page 4 Empty Re: Pierre Jourde

Message par Nadine le Ven 15 Nov - 20:16

Oui j'ai dû le lire, j'oublie à mesure. je vais voir. Pierre Jourde - Page 4 1252659054
Nadine
Nadine

Messages : 3973
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Pierre Jourde - Page 4 Empty Re: Pierre Jourde

Message par Nadine le Ven 15 Nov - 20:18

@églantine a écrit:Je pense pareil que toi Nadine .
Je l'exprime autrement .
Il m'a hérissé le poil dès les premières lignes . Et je me suis fait violence pour continuer .
Je cherche à comprendre cet homme qui m'avait crée une réaction épidermique violente lorsque j'avais lu La littérature sans estomac (j'étais certaine de ne plus revenir à lui tu vois ...tellement il me donnait la nausée . Mais vous m'avez interpellée dans vos échanges ) .
ah oui !
Nadine
Nadine

Messages : 3973
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Pierre Jourde - Page 4 Empty Re: Pierre Jourde

Message par églantine le Ven 15 Nov - 20:20

@Nadine a écrit:Moi ce qui me fais suer c'est qu'il soit apprécié, sans qu'on voye qu'il véhicule une image d'humanisme très "ethnologique" justement, mais stéréotypé de manière critique et cynique, je veux dire : genre "allons chez les zarbis", l'AUTRE.C'est bête.


Oui je ressens exactement comme toi ! Et ça me violente .
églantine
églantine

Messages : 4425
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Pierre Jourde - Page 4 Empty Re: Pierre Jourde

Message par Tristram le Ven 15 Nov - 22:23

Ne pourrai je le crains résister à vos appétents commentaires : en prime, il y a un regard ethnologique ; il remonte sûrement en tête de PAL.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 11001
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Pierre Jourde - Page 4 Empty Re: Pierre Jourde

Message par topocl le Sam 16 Nov - 9:24

De toute façon, depuis le début, je boude.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6975
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 60
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Pierre Jourde - Page 4 Empty Re: Pierre Jourde

Message par Bédoulène le Sam 16 Nov - 11:19

je le lirai aussi, mais plus tard, après ma lecture en cours

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 15571
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Pierre Jourde - Page 4 Empty Re: Pierre Jourde

Message par Tristram le Sam 16 Nov - 12:14

Héhé, ne pas oublier, Topocl et Bix l'ont apprécié : il va décidément falloir me faire une opinion personnelle sur ce Pays perdu !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 11001
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Pierre Jourde - Page 4 Empty Re: Pierre Jourde

Message par Nadine le Sam 16 Nov - 12:39

@topocl a écrit:De toute façon, depuis le début, je boude.

^^Guili guiliiii chère topocl Pierre Jourde - Page 4 1183390247
Nadine
Nadine

Messages : 3973
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Pierre Jourde - Page 4 Empty Re: Pierre Jourde

Message par églantine le Sam 16 Nov - 13:51

Non boude pas miss topocl.
Ça me violente aussi.
Parce que je t'aime. Ben oui.
églantine
églantine

Messages : 4425
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Pierre Jourde - Page 4 Empty Re: Pierre Jourde

Message par Nadine le Sam 16 Nov - 13:55

En même temps topocl, (et excuse moi de te prendre à partie, Eglantine ) , n'as tu point l'impression qu'Eglantine et moi sommes, comment dire, plus soupe au lait que toi ? Dois-tu réellement bouder , face à ces manifestations quasi-prévisibles de nos passions propres et toutes éloignées d'une pondération plus topocliennique ?
Nadine
Nadine

Messages : 3973
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Pierre Jourde - Page 4 Empty Re: Pierre Jourde

Message par topocl le Sam 16 Nov - 14:36

Non mais en fait je boude pour rire.
En plus je sais que tristram n'aimera pas. ne te fatigue pas tristram , c'est tout vu.
(discrète manipulation pour faire gagner quelques places au bouquin dan la PAL de tristram Wink )

En fait c'est très simple, je peux tout à fait aimer un bouquin avec un style pourri, et pas vous. Je peux aussi aimer un type pas sympa, j'aggrave mon cas.

En plus il y a des trucs que je n'ai pas aimés, je l'ai dit. Mais vous me les faites complètement oublier, là, et je me sens comme quelqu'un qui aurait envie d'aller faire une lebel ballade avec Pierre Jourde, de discuter avec lui malgré (ou à cause? ) de ses défauts. Allez, viens Pierre , ne les écoute pas, on va rester entre nous.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6975
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 60
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Pierre Jourde - Page 4 Empty Re: Pierre Jourde

Message par bix_229 le Sam 16 Nov - 14:52

Dans mon cas, je n'ai rien à ajouter de plus.
Voilà un auteur qui atteient une notoriété surprenante sur le forum à coup d'impresssions négatives.
Justifiées par ceux qui en parlent.
Ce qui est suffisant.
Quant à moi, je l'ai lu il y a plusieurs années et je ne peux que m'en tenir
à ce que je disais à l'époque.
Or, je l'ai dit l'ai dit plusieurs fois, on n'est jamais le meme lecteur.
Meme/surtout si on relit.
Qu'en penserai-je à présent ?
Je ne sais pas, je ne vais pas le relire.
bix_229
bix_229

Messages : 12747
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Pierre Jourde - Page 4 Empty Re: Pierre Jourde

Message par Quasimodo le Sam 16 Nov - 15:07

@topocl a écrit:En fait c'est très simple, je peux tout à fait aimer un bouquin avec un style pourri, et pas vous. Je peux aussi aimer un type pas sympa, j'aggrave mon cas.
Moi aussi, je crois… (mais les deux en même temps, c'est plus rare Laughing).
@topocl a écrit:En plus il y  a des trucs que je n'ai pas aimés, je l'ai dit. Mais vous me les faites complètement oublier, là, et je me sens comme quelqu'un qui aurait envie d'aller faire une lebel ballade avec Pierre Jourde, de discuter avec lui malgré (ou à cause? ) de ses défauts. Allez, viens Pierre , ne  les écoute pas, on va rester entre nous.
Il se fait le procureur de ses contemporains (plus célèbres), poursuit impitoyablement l'imposture littéraire et la dénonce avec un plaisir qu'il peine à dissimuler. Après de tels arrêts, je le trouve bien courageux (ou inconscient) de s'exposer à la comparaison. Enfin, s'il est cohérent, il devrait écouter tous ses lecteurs Very Happy

_________________
Il vécut pendant des années, l'œil sur le bassin intérieur.
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 4307
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 25

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Pierre Jourde - Page 4 Empty Re: Pierre Jourde

Message par Quasimodo le Sam 16 Nov - 15:16

@bix_229 a écrit:Or, je l'ai dit l'ai dit plusieurs fois, on n'est jamais le meme lecteur.
Meme/surtout si on relit.
Tout à fait d'accord : j'ai eu un peu de mal à retrouver mes impressions de lecture d'il y a dix mois, lorsque je l'ai repris pour écrire un commentaire. Quand j'ai remis le nez dedans, j'avais le souvenir d'une révolte intégrale de mon être contre le style et le regard de Jourde; j'ai eu de la peine à m'expliquer la violence de ce rejet face à la banalité des pages que je lisais ici et là (ce n'était certes pas une relecture suivie, simplement une ré-imprégnation). Mon commentaire est un peu un entre les deux prises de contact.

_________________
Il vécut pendant des années, l'œil sur le bassin intérieur.
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 4307
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 25

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Pierre Jourde - Page 4 Empty Re: Pierre Jourde

Message par églantine le Sam 16 Nov - 18:50

@topocl a écrit:Non  mais en fait je boude pour rire.
.
Et si je te dis que j'ai apporté à mon médecin Twisted tree , tu ne vas même plus bouder pour rire .
Une de mes meilleures lectures de l'année je crois . ( avec Le lambeau de Philippe  Lançon ) .

Et puis à dire vrai ...j'aime que tu aies envie de copiner avec Pierre Jourde après tout ça .
églantine
églantine

Messages : 4425
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Pierre Jourde - Page 4 Empty Re: Pierre Jourde

Message par bix_229 le Sam 16 Nov - 18:59

C'est ça ! Vive les contradictions assumées... Pierre Jourde - Page 4 1304972969
bix_229
bix_229

Messages : 12747
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Pierre Jourde - Page 4 Empty Re: Pierre Jourde

Message par topocl le Sam 16 Nov - 19:03

@églantine a écrit:
Et si je te dis que j'ai apporté à mon médecin Twisted tree , tu ne vas même plus bouder pour rire .
Une de mes meilleures lectures de l'année je crois   . ( avec Le lambeau de Philippe  Lançon ) .

.
Bon, alors églantine, je peux lui pardonner.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6975
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 60
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Pierre Jourde - Page 4 Empty Re: Pierre Jourde

Message par églantine le Sam 16 Nov - 19:07

Gniarf ! Pierre Jourde - Page 4 1486156233
églantine
églantine

Messages : 4425
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Pierre Jourde - Page 4 Empty Re: Pierre Jourde

Message par Tristram le Lun 18 Nov - 20:52

Pays perdu

Pierre Jourde - Page 4 41f6ni10

Le nœud du récit, ce sont les funérailles, souvent l’opportunité de rassemblement d’une communauté, ici celle du Cantal de l’enfance de l’auteur.
L’analyse de la mort à propos de celle de la souriante Lucie n’est pas dénuée de sensibilité.
« Que les qualités de ce qu’on aime nourrissent en secret des chagrins, on l’ignore presque toujours. »

« On lui assure une survie chétive, égrotante : ce fantôme, dans la mémoire, est condamné à refaire toujours les mêmes gestes. Il n’a plus d’autres ressources. Lorsque la force de le maintenir en vie manquera au vivant, le fantôme se dissipera progressivement. »
Etant malheureusement prévenu, très vite le style m’apparut un peu ampoulé, raide, convenu, maladroit. Mais suivre les brisées du Michon des Vies minuscules (propos rebattu de la mémoire fragile des petites gens, aussi traité par ses voisins Bergounioux et Millet) n’est pas à la portée du premier littérateur venu ; objectivement, on trouve des lourdeurs dans Chateaubriand et des couacs chez Proust.
« Mais faut-il vraiment sauver le savoir de la tante, à la manière de ces folkloristes du XIXe siècle qui parcouraient les provinces et recueillaient précieusement les histoires qu’une aïeule était la seule à connaître encore dans un village reculé ? Doit-on se culpabiliser de la laisser tonitruer toute seule ses existences tragiques et banales ? La tante fait ce qu’il faut faire, elle tient son rôle. En faisant l’appel des morts, elle les soutient encore un peu à la surface de la mémoire, mais aussi, et peut-être obscurément le sait-elle, elle les rassemble une dernière fois afin de les envoyer tranquillement vers l’oubli. »
Quant à la misère et la solitude rurales, la crasse rustique (dans les lieux reculés), l’alcoolisme congénital, l’agonie de la société paysanne, ils sont réels, même si vergogneux et susceptibles (le sordide n’est pas toujours bon à dire ; mais il est vrai que Jourde n’évoque rien d’appréciable en ces rudes arrière-pays) ; beau passage sur l’omniprésente merde, sorte d’incarnation de la déesse Terre ; mais bel exercice de sordidité aussi que cette chasse au trésor dans les rebuts accumulés par une victime du syndrome de Diogène…
Autrement, le livre ne m’a pas beaucoup ému, ayant d’une part des souvenirs précis de campagnes profondes, et d’autre part n’ayant guère été atteint ni par les sentiments assez littéraires de l’auteur, ni par la forme plutôt creuse qu’il leur a donné : il n’évoque pas grand’chose chez le lecteur que je suis. Pas même de réaction de rejet.
Je rejoins Nadine sur plusieurs points :
quand son style est bon, son fond est creux, et quand son fond est juste, sa forme est creuse.

les personnes, il nous les "montre à voir "
(c'est bien le terme, et le thème : montreur, montrer à voir, on est bientôt chez l'homme tronc et la foire des soeurs siamoises. Voilà, Jourde n'est pas passeur, il est montreur de foire, et menteur.
Et aussi avec Quasimodo :
Or, d'entrée de jeu et tout le long du roman, c'est précisément le style qui pèche.
Plus précisément, c’est le manque d’adéquation et de cohérence entre ce qui est dit, et la façon de le dire ; c’est généralement du bon français, mais Jourde semble n’avoir pas trouvé "sa voix". La sorte de détachement gênant où baigne le texte, c’est surtout de l’artificialité je crois.
Bref il reste peu de ce livre (qui n’est pas vendu comme un roman), sauf peut-être un théâtre des opérations pour critiques affairistes et/ou laudateurs. Au fait, j’ai incidemment découvert cette majuscule perle :
« Dans une prose en relief, Jourde célèbre l’obscur ; avec des accents gracquiens, il observe un monde condamné depuis ce balcon en montagne. Pays perdu prouve qu’il y a une esthétique de la laideur comme il y a une grandeur de l’oraison funèbre et une jubilation de l’effroi. Cela s’appelle la fidélité. »
Jérôme Garcin, in Le Nouvel Observateur
Seuls les lecteurs de Pays perdu et de Gracq (voire de Thomas Hardy) pourront mesurer les abysses de stupidité ouverts par cette appréciation d’un genre entre « Passes-moi l’éponge », « je pisse ma copie » et « j’étale ma conficulture ».
De toute manière, là encore, des antécédents nous ont laissé plus roboratif à l’estomac ; mais puisqu’il faut, paraît-il, que tourne la machine littéreuse…

J’ai relu tout le fil une fois le livre terminé. Je partage l’impression d’une surenchère actuelle dans le choquant, qui cependant se garde bien de ne pas bousculer la zone de confort du lectorat (une sorte de transgression complaisante ; question bougnat, il y a pire chez des auteurs comme Vincenot ou autres, mais là ce n’était pas destiné à faire réagir ou créer du buzz) ; en fait, le risque est qu’à reculer la limite du sensationnel on éloigne l’émotion authentique, y compris esthétique.
@Quasimodo a écrit:je continue de croire, à tort évidemment, que le roman est trop inefficace pour provoquer la moindre réaction violente.
Tu n’as peut-être pas tort : il paraît que les villageois qui l’on assailli n’avaient pas lu le livre. Ils s’étaient peut-être pris pour des critiques parisiens. Je note le terme « inefficace », qui me semble bien résumer le bouquin. Il faut certainement avoir la candeur consentie du lecteur d’une Topocl pour y trouver son miel.
Par ailleurs je ne sais rien du drame personnel de Jourde dont il est question dans certains commentaires (et je n’ai rien lu de ses textes critiques ou autres) : cela ne m’aura pas influencé, ni pour ni contre son livre, qui devrait d’ailleurs s’auto-suffire.
Je laisse la parole à Églantine pour terminer :
En fait son ouvrage rate son but , ça ne fonctionne pas et ce qui m'a sauté aux yeux c'est l'écriture qui ...cloche .

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 11001
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Pierre Jourde - Page 4 Empty Re: Pierre Jourde

Message par Bédoulène le Mar 19 Nov - 11:30

"Seuls les lecteurs de Pays perdu et de Gracq (voire de Thomas Hardy) pourront mesurer les abysses de stupidité ouverts par cette appréciation d’un genre entre « Passes-moi l’éponge », « je pisse ma copie » et « j’étale ma conficulture »."

c'est pour ce qu'a écrit Jérôme Garcin ?

"Il faut certainement avoir la candeur consentie du lecteur d’une Topocl pour y trouver son miel."

me semble tout de même que notre topocl a fait aussi des reproches et j' ai du mal à lui appliquer le terme de candeur (même consentie) je dirais plutôt empathie.

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 15571
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Pierre Jourde - Page 4 Empty Re: Pierre Jourde

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 4 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum