Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le Bundle Lot 6 Boosters Fable ...
Voir le deal

Cecil Scott Forester

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

historique - Cecil Scott Forester Empty Cecil Scott Forester

Message par Tristram Sam 29 Juil - 12:47

Cecil Scott Forester
(1899 – 1966)

historique - Cecil Scott Forester Cecil_10

Cecil Scott Forester, de son vrai nom Cecil Louis Troughton Smith, est un écrivain britannique, né le 27 août 1899 au Caire (Égypte) et mort le 2 avril 1966 à Fullerton, Californie, auteur de la série maritime Horatio Hornblower et du roman L'Odyssée de l'African Queen.
Son père était un fonctionnaire britannique posté en Égypte. Il rentre au Royaume-Uni après la séparation de ses parents. Il vit alors très modestement avec sa mère. Après des études de médecine, abandonnées après trois ans, il étudie la littérature pour devenir écrivain et journaliste. C'est un roman policier, Paiement différé, en 1926, qui lui vaut son premier succès et une réelle notoriété. Ce roman reste d'ailleurs un classique du roman policier car il déroge aux règles du whodunit alors en vogue : dès les premières pages, le récit raconte l'exécution d'un crime par un coupable dont l'identité est dévoilée au lecteur. Le livre connaît une adaptation pour le théâtre dans laquelle joue Charles Laughton, et deviendra également un film. La même année, Forester se marie et achète un dinghy qu'il surnomme Annie Marble, du nom de l'épouse dans Paiement différé.
En 1937, il publie le premier roman de ce qui deviendra la saga du capitaine Horatio Hornblower, Retour à bon port (The Happy Return), c'est un grand succès. Les romans qui suivent voient Hornblower s'élever dans la hiérarchie navale, mais en 1950, Forester publie L'Aspirant Hornblower, qui décrit les tout débuts de son héros dans la Royal Navy.
La popularité d'Horatio Hornblower, à la fois un héros et un « anti-héros », ne s'est jamais démentie, et n'est concurrencée que par celle du duo Jack Aubrey - Stephen Maturin dans la série des romans maritimes de Patrick O'Brian. Les deux figures de marin sont d'ailleurs proches du même personnage historique, Thomas Cochrane, comte de Dundonald et amiral de la flotte britannique. Forester ne cite aucune figure historique comme source d'inspiration dans son Hornblower Companion (Guide de la saga).
Parallèlement, il écrit des scénarios et continue aussi sa carrière de journaliste. Il sera d'ailleurs correspondant de guerre pendant la guerre civile en Espagne et en Tchécoslovaquie après l'invasion nazie.
En 1940, pour participer à la conception de la propagande anti-nazi et pro-britannique, il s'installe en Californie où il restera jusqu'à sa mort en 1966. À ce titre, il écrit en 1943 The Ship, récit romancé racontant un combat naval durant la défense de Malte. C. S. Forester semble s'être inspiré librement de la croisière du croiseur Penelope (classe Arethusa) en Méditerranée entre 1941 et 1942.

Œuvre
Romans
Série Horatio Hornblower

• The Happy Return (1937), publié en français sous le titre Retour à bon port, Éditions Phébus, 1989
• A Ship of the Line (1938), publié en français sous le titre Un vaisseau de ligne, Phébus, 1989
• Flying Colours (1938), publié en français sous le titre Pavillon haut, Phébus, 1989
• The Commodore (1945), publié en français sous le titre Le Seigneur de la mer, Phébus, 1990
• Lord Hornblower (1946), publié en français sous le titre Lord Hornblower, Phébus 1990
• M. Midshipman Hornblower (1950), publié en français sous le titre Aspirant de marine, Phébus 1991
• Lieutenant Hornblower (1952), publié en français sous le titre Lieutenant de marine, Phébus, 1991
• Hornblower and the Atropos (1953), publié en français sous le titre Trésor de guerre, Phébus 1992
• Hornblower in the West Indies (1958), publié en français sous le titre Mission aux Antilles, Phébus 1991
• Hornblower and the Hotspur (1962), publié en français sous le titre Seul maître à bord, Phébus 1991
• Hornblower and the Crisis (1967), publié en français sous le titre Au cœur de la mêlée, Phébus, 1995

Romans policiers
• Payment Deferred (1926), publié en français sous le titre Paiement différé (Payment Deferred), Paris, La Maîtrise du livre, coll. « L'Empreinte Police » no 28, 1949 ; réédition, Verviers, Gérard, coll. « Marabout » no 81, 1951 ; publié en français dans une autre traduction sous le titre Fenêtre sur jardin, Lausanne, La Guilde du livre, 1958 ; réédition, Paris, Gallimard, 1958
• Plain Murder (1930), publié en français sous le titre D'un crime l'autre (Plain Murder), Paris, Bourgois/Julliard, coll. « P.J. », 1973 ; publié en français sous le titre À deux pas du gibet, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. « Masque » no 1706

Recueils de nouvelles
• The Nightmare (1954)
• The Man in the Yellow Raft (1969)

Nouvelles policières
• The Letters in Evidence (1928), publié en français sous le titre Les écrits restent, Paris, Opta, Mystère Magazine no 34, novembre 1950
• The Turn of Tide (1934), publié en français sous le titre Changement de marée, Paris, Fayard, Le Saint détective magazine no 14, avril 1956
• Between Eight and Eight (1950), publié en français sous le titre Le Tour du cadran, Paris, Opta, Mystère Magazine no 102, juillet 1956
• The Key to Power ou The Power of Roses (1951), publié en français sous le titre Les Clefs du pouvoir, Paris, Opta, Mystère Magazine no 196, mai 1964
• Indecision (1959), publié en français sous le titre Indécision, Paris, Fayard, Le Saint Détective Magazine no 64, juin 1960

Autres ouvrages
• Victor Emmanuel II and the Union of Italy (1922 ; édition révisée, 1928) - essai historique
• A Pawn among Kings (1924)
• The Paid Piper (1924)
• Napoleon and his Court (1924) - essai historique
• Josephine, Napoleon’s Empress (1925) - essai historique
• Love Lies Dreaming (1927)
• The Wonderful Week (1927)
• The Shadow of the Hawk (1928)
• Louis XIV, King of France and Navarre (1928) - essai historique
• Brown on Resolution (1929), publié en français sous le titre Le Grain de sable, Paris, Presses de la Cité, 1973
• Nelson (1929) - essai historique
• The Voyage of the Annie Marble (1929) - roman d'aventures
• The Annie Marble in Germany (1930) - roman d'aventures
• Two and Twenty (1931)
• U 97 (1931) - pièce de théâtre
• Death to the French (1932)
• The Gun (1933), publié en français sous le titre Orgueil et Passion, Paris, France-Empire, 1957 ; publié en français dans une nouvelle traduction sous le titre Le Canon, Paris, Phébus, 1994
• Nurse Cavell (1933) - pièce de théâtre, en collaboration avec C. E. Bechhofer Roberts
• The Peacemaker (1934)
• The African Queen (1935), publié en français sous le titre Aventure africaine, Verviers, Gérard, coll. « Marabout » no 31, 1950 ; publié en français dans une nouvelle traduction sous le titre L'Odyssée de l'African Queen, Nantes : l'Atalante, coll. « Bibliothèque de l'évasion », 1989
• The General (1936)
• Marionettes at Home (1936) - étude sur les marionnettes
• The Earthly Paradise (1940)
• The Captain from Connecticut (1941), publié en français sous le titre Le Capitaine du Connecticut, Paris, Éditions Azed, 1943 ; publié en français dans une autre traduction sous le titre Corsaire malgré lui, Paris, Phébus, 1993
• Poo-Poo and the Dragons (1942) - conte pour enfants
• The Ship (1943), publié en français sous le titre Un croiseur, Genève, Jeheber, 1944 ; publié en français dans une traduction intégrale sous le titre Le Navire, Paris, Julliard, 1954
• The Bedchamber Mystery ou Three Matronely Mysteries (1944)
• The Sky and the Forest (1948), publié en français sous le titre Le Ciel et la Forêt, Paris, Denoël, 1951
• Randall and the River of Time (1950) - roman jeunesse
• The Barbary Pirates (1953) - roman jeunesse
• The Nightmare (1954) - recueil de nouvelles
• The Adventures of John Wetherell (1954)
• The Good Shepherd (1955), publié en français sous le titre Bergers sur la mer, Paris, Gallimard, 1957
• The Naval War of 1812 ou The Age of Fighting Sail [USA] (1957)
• Hunting the Bismark! ou Sink the Bismark! ou The Nine Last Days of Bismark [USA] (1959), publié en français sous le titre Coulez le Bismarck, Genève, Ditis, 1963
• Long Before Fourty (1967) - autobiographie posthume
• The Man in the Yellow Raft (1969) - roman posthume
• Gold from Crete (1971) - roman posthume
• The Pursued (2011) - roman posthume

(Wikipédia)

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15650
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

historique - Cecil Scott Forester Empty Re: Cecil Scott Forester

Message par Tristram Sam 29 Juil - 12:55

L’odyssée de l’African Queen

historique - Cecil Scott Forester Laodys10

En pleine Afrique Centrale Allemande, pendant la Première Guerre mondiale, le Révérent Samuel Sayer meurt dans sa mission vidée de ses âmes par von Hanneken, qui organise la résistance de son armée. Sa jeune sœur, Rose, fuit avec le Cockney Allnut, mécanicien de la vieille chaloupe à vapeur African Queen sur la rivière Ulanga. Celle-ci se jette via des rapides infranchissables dans le Lac tenu par la canonnière Königin Luise, qui protège ainsi la région contre toute intervention venue du Congo belge. Fervente Britannique, Rosa décide de combattre les Allemands en attaquant ce bateau, le leur transportant une cargaison d’explosifs, et pour cela exerce son pouvoir tout neuf sur Allnut, peu enclin à se battre, et affronter les rapides.
« Rose était réellement vivante pour la première fois de son existence. Son esprit n’en avait pas conscience, bien que son corps le lui répétât quand elle prenait la peine de l’écouter. »

« Un homme doué de plus de volonté qu’Allnut, ou de plus d’intelligence, aurait pu sortit vainqueur de ce duel avec Rose. »
Rosa s’émancipe de l’influence de son frère, de son éducation. Elle tient la barre, et Allnut s’affaire pour servir la chaudière ; chargée de vivres et utilisant comme carburant le bois récolté en chemin, l’embarcation, comme le couple à bord, se trouve pratiquement autonome. Ils passent sans encombre le poste de Shona, et s’engouffrent dans les rapides. Dans cette expérience de vie intense, ils deviennent amants. Suite à des avaries, ils doivent redresser l’arbre de couche et remplacer une pale de l’hélice. Ils parviennent à la Bora, nom de l’Ulanga après la rupture du Rift, devenu une zone plane où ils progressent difficultueusement à travers roseaux et papyrus, puis nénuphars. La description de la rivière qui change, avec ses dangers, a retenu mon attention, tandis que le sens de l’eau s’affûte chez Rose.
« Ils continuèrent à longer la bordure de roseaux. Et Rose, dont l’œil s’était exercé pendant de longs jours à observer la surface liquide, y perçu un changement d’aspect. Bien que celle-ci fût toujours aussi noire, elle n’était plus tout à fait la même. C’était une eau morte, comme solide, aux reflets de laque. De longues ondulations la parcouraient, indiquant quelques remous infiniment lents dans ses profondeurs. Sa surface était encombrée de beaucoup plus de détritus que d’habitude. En fait, tout semblait indiquer, contre toutes les lois de la nature, qu’ils avaient atteint une ultime impasse de la rivière. »
Ils sont bloqués un temps dans une sorte de lagune stagnante derrière le delta, avant d’atteindre le dédale d’une mangrove marécageuse, où ils souffrent de la malaria. Puis ils débouchent enfin sur le lac où ils escomptent torpiller le navire de l’ennemi qu’ils abhorrent.
J’ai bien sûr eu en mémoire le célèbre film de John Huston avec Katharine Hepburn et Humphrey Bogart, qui suit assez fidèlement les péripéties du roman (à part la fin).

\Mots-clés : #aventure #merlacriviere #voyage

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15650
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

historique - Cecil Scott Forester Empty Re: Cecil Scott Forester

Message par Bédoulène Sam 29 Juil - 14:32

merci Tristram, je le lirai, j'ai l'envie depuis un certain temps

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21166
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

historique - Cecil Scott Forester Empty Re: Cecil Scott Forester

Message par Tristram Mar 3 Oct - 12:28

Aspirant de marine

historique - Cecil Scott Forester Aspira10

Premier volume du cycle Horatio Hornblower selon la chronologie du héros, et non la date de publication.
Horatio, âgé de dix-sept ans, embarque un temps sur le Justinian (juste le temps de montrer son courage de timide qui est bon en mathématiques et a le mal de mer), puis sur l’Indefatigable, une frégate qui donne la chasse aux navires français dans le golfe de Gascogne. L’action se situe peu après la Révolution française : l’Angleterre est en guerre avec la France. Assez vite aussi, il quitte la frégate pour prendre le commandement de l’équipage de prise de la Marie-Galante, brick français qui coule peu après. Ayant quitté le bord sur le canot, ils sont pris par le Pique, un corsaire français, auquel Horatio met le feu comme apparaît l’Indefatigable, qu’il regagne. Il participe activement à la prise du Papillon, corvette mouillée dans l’estuaire de la Gironde. Ils passent à l’abordage d’un autre navire français, tandis qu’Horatio sert un pierrier sur la hune du mat d’artimon, qui est fauché par des boulets. À bord de la Sophia, au départ de Plymouth, il est interprète dans le convoi d’une armée française royaliste partant en expédition en Bretagne, dont la tentative échoue. Dans une escarmouche avec des galères espagnoles (l’Espagne s’est ralliée aux Républicains français), Horatio en capture une en l’assaillant avec le canot qu’il commande. Puis il parvient à échouer un brûlot espagnol qui menaçait la rade de Gibraltar. Ensuite, il ramène d’Oran surprise par la peste une cargaison d’orge et de cheptel sur le brick-transport la Caroline, afin de ravitailler la flotte rationnée à cause du blocus européen – non sans capturer un lougre, garde-côte espagnol. Il ramène à Gibraltar le Rêve, un sloop capturé, dont il doit assurer le commandement pour le ramener en Angleterre – avec la duchesse de Wharfedale ; celle-ci est en fait une actrice, mais lui est fait prisonnier des Espagnols – et promu lieutenant pendant sa captivité (il a dix-huit ans) ; plus fort, il sauve des marins espagnols, ce qui lui vaudra sa libération. Ces dernières péripéties constituent le point d’orgue de ce palpitant roman d’aventures.
Succession rapide d’épisodes d’action, qui n’empêche pas un aperçu de la vie sur les bâtiments de ligne au XVIIIe siècle (avec le vocabulaire de la marine à voile). Le personnage d’Horatio est attachant, jeune homme s’efforçant sans cesse de se maîtriser et d’apprendre en respectant ses propres valeurs de courage et de rigueur.
« Il était de ce type d’homme qui eût continué à observer et à s’instruire sur son lit de mort. »

\Mots-clés : #aventure #guerre #historique #merlacriviere

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15650
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

historique - Cecil Scott Forester Empty Re: Cecil Scott Forester

Message par Bédoulène Mar 3 Oct - 14:12

j'embarquerai un jour, merci Tristram.

donc 1er tome selon l'âge du héros.

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21166
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

historique - Cecil Scott Forester Empty Re: Cecil Scott Forester

Message par Tristram Mar 3 Oct - 16:37

Tout à fait !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15650
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

historique - Cecil Scott Forester Empty Re: Cecil Scott Forester

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens de langues anglaise et gaéliques

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum