Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Samuel Aubin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Samuel Aubin Empty Samuel Aubin

Message par tom léo le Ven 15 Juin - 9:49

Samuel Aubin
né en 1967

Samuel Aubin Samuel10

Babelio a écrit:Né à Villefranche/Saône, Français, publie "Le pommier rouge d'Alma-Ata", son premier roman, aux Éditions Turquoise au printemps 2017. Il est auteur de films documentaires et de fictions courtes. Il anime des formations au documentaire au Kazakhstan, au Kirghizstan, en Arménie et en Turquie, au sein des réseaux Docmonde et Lumière du monde. Il est par ailleurs producteur de documentaires d'auteur au sein de la société Rhizome qu'il a créé en 2011 (www.rhizome-production.fr). Il est aussi fondateur et directeur artistique d'Ecran Libre, association qui organise des résidences de cinéastes et des formations au documentaire depuis 2005 (www.ecranlibre.fr ).

Bibliographie:
Le pommier rouge d'Alma-Ata, 2017

Filmographie:
La saison des cyclo-pousse, 1997
La ligne de flottaison, 1998
La chambre noire de Khuong Mê, 2002
Epopée, 2005
Paysage du Vercors, 2010
tom léo
tom léo

Messages : 1059
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Samuel Aubin Empty Re: Samuel Aubin

Message par tom léo le Ven 15 Juin - 10:02

Samuel Aubin Pommie10

Le Pommier rouge d'Alma-Ata


Originale : Français, 2017

CONTENU :
4ème de couverture a écrit:"Alma-Ata, capitale de la République socialiste soviétique du Kazakhstan, se trouve ici à la croisée de plusieurs histoires. Elle berce les espoirs et nourrit les rêves du jeune Tchinguiz, soldat soviétique qui s'éprend d'une résistante française dans le maquis du Tarn. Elle fascine Nurlan, petit-neveu de Tchinguiz, qui découvre cette ville-forêt en 1991 alors qu'autour de lui l'URSS s'effondre. Il y rencontre l'attrayante Alicia qui prétend venir d'un futur où le stade suprême du communisme a été atteint. L'intrigue de ce roman fait ressurgir un épisode oublié de la seconde guerre mondiale : l'engagement de " Mongols " – soldats soviétiques d'Asie centrale – tant dans la Résistance française que dans l'armée allemande, qui donna parfois lieu à des luttes fratricides. Elle suit également l'évolution du jeune Nurlan, confronté à l'effacement de l'URSS qu'il vénère, à la disparition d'une façon de vivre et d'envisager le monde.

REMARQUES :
Alma-Ata (aujourd’hui Almaty), capitale du Kazakhstan soviètique au temps de l’effondrement inimaginable et craint en 1991. Image d’une Union soviètique « internationale », réunissant en elle diverses nationalités et une forme d’idée de progrès ! Bon à retenir pour nous comment cet effondrement était vécu de l’intérieur. Je trouve assez remarquable qu’Aubin y réussit sans se faire propagandiste !

Le jeune Nurlan de la campagne rend la première fois visite à son oncle Tchinguiz en ville, et découvre dans ce personnage vénéré son histoire à lui. Les pommes qu’il cultive, en fait sont issues d’une pomme ramenée de la France où il avait été lors de la Grande Guerre. Fait prisonnier par les Allemands quelque part sur le front de l’Est, il fût envoyé comme ouvrier de guerre dans une mine dans le Tarn. Il réussit de s’enfuir et de rejoindre la réistance (communiste) et une brigade soviètique. Cela reprend des faits historiques souvent ignorés : il y avait vraiment en France 120000 Soviétiques en 1942-44 ! Il tombera amoureux de Gabrielle, et ils vivront une histoire d’amour… La fin de la guerre voit le rappel au pays des Soviètiques. Au dernier moment il leur sera interdit que Gabrielle enceinte l’accompagne sur le bateau…

Ce roman n’est pas seulement un d’amour, mais aussi de moments historiques bouleversants, soit à la fin de la guerre, soit à la fin de l’Empire soviétique. Moments de décisions impossibles, de ruptures, de compromissions, de tensions, voir de luttes fratricides. Aubin nous rend proche un pan de l’histoire des années 40, mais aussi de l’effondrement de l’URSS, vécu dans l’incompréhension totale par une grande partie de la population ou de scissions.

Un très bon premier petit roman qui excelle sous plusieurs registres !


mots-clés : #deuxiemeguerre #historique #regimeautoritaire
tom léo
tom léo

Messages : 1059
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Samuel Aubin Empty Re: Samuel Aubin

Message par Tristram le Ven 15 Juin - 13:19

Cela paraît éclairant sur des pays et histoires méconnues, merci Tom !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Samuel Aubin Empty Re: Samuel Aubin

Message par tom léo le Ven 15 Juin - 15:35

Oui, et cela sur deux volets:
- la présence de Soviètique en France entre 1942-44, leur participation soit chez les Allemands, soit dans la Résistance

- la désorientation provoquée par l'éclatement de l'URSS. Je suis le premier de me réjouir de la fin d'une dictature. Néanmoins nous n'avons pas tout saisi de la notien du "chez soi" que de telles entités ont pu donner. Inclus sur un plan idéel: une forme d'universalisme "athée", une unité des peuples, etc...

Je recommande fortement la lecture de ce livre!
tom léo
tom léo

Messages : 1059
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Samuel Aubin Empty Re: Samuel Aubin

Message par topocl le Ven 15 Juin - 15:45

@tom léo a écrit:Je recommande fortement la lecture de ce livre!

j'ai bien noté!

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6421
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Samuel Aubin Empty Re: Samuel Aubin

Message par Bédoulène le Ven 15 Juin - 16:27

Tom Léo, ton commentaire m'incite à noter ce livre, les sujets m'intéressent

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12392
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Samuel Aubin Empty Re: Samuel Aubin

Message par Armor le Ven 15 Juin - 21:21

Moi aussi j'ai noté, ton commentaire donne vraiment très envie, d'autant que le sujet est très intéressant.

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3439
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 38
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Samuel Aubin Empty Re: Samuel Aubin

Message par églantine le Ven 15 Juin - 21:54

Je le trouve presque aussi beau que Nuri Bilge Ceylan .
églantine
églantine

Messages : 4192
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Samuel Aubin Empty Re: Samuel Aubin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum