Chamaco_VilaMatas

On sait que l’un des aspects les plus séduisants de la littérature est sa possibilité d’être une sorte de miroir qui avance ; un miroir qui, comme certaines horloges peut avancer.

Enrique Vila-Matas, Perdre des théories

Forum littérature et arts. Pour partager ses émotions littéraires, coups de cœurs en romans, poésie, essais mais aussi cinéma, peinture, musique, ...


    Paul Fournel

    Partagez
    avatar
    topocl

    Messages : 1981
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 57
    Localisation : Roanne

    Paul Fournel

    Message par topocl le Mar 6 Déc - 15:03

    Paul Fournel
    Né en 1947


    Paul Fournel est un écrivain français, né le 20 mai 1947 à Saint-Étienne, auteur de romans, de nouvelles, de poésies, de pièces de théâtre et d'essais.

    Ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud (1968-1972), il est l'auteur d'une thèse de doctorat intitulée Le Guignol lyonnais classique (1808-1878) étude historique, thématique et textuelle d’une forme d’art populaire, Paul Fournel devient éditeur chez Hachette, à l'Encyclopædia Universalis, chez Honoré Champion, chez Ramsay (1982-1989), puis chez Seghers (1989-1992).

    Il ne cesse cependant d'écrire et d'explorer des formes nouvelles, étant nommé régent du Collège de ’Pataphysique et président de l'Oulipo. Il est président de la Société des gens de lettres de 1992 à 1996.

    Il occupe ensuite des postes de l'administration culturelle comme directeur de l'Alliance française de San Francisco (1996-2000), attaché culturel de l'ambassade de France au Caire (2000-2003) et directeur littéraire du Centre régional des lettres de Languedoc-Roussillon.

    Il a, entre autres prix littéraires, reçu le Prix Goncourt de la nouvelle en 1989 pour son recueil de nouvelles Les Athlètes dans leur tête, et reçu le Prix Renaudot des lycéens en 1999 pour son roman Foraine.

    Œuvres

      Clefs pour la littérature potentielle, 1972
      L’Equilatère, 1972
      L’Histoire véritable de Guignol, 1975
      Les Petites Filles respirent le même air que nous, 1978, recueil de nouvelles
      Les Grosses Rêveuses, 1981
      Les Aventures très douces de Timothée le rêveur, 1982
      Un rocker de trop, 1982
      Les Athlètes dans leur tête, 1988
      Un Homme regarde une femme, 1994
      Le Jour que je suis grand, 1995
      Guignol, les Mourguet, 1995
      Pac de Cro détective, 1997
      Toi qui connais du monde, poèmes, 1997
      Alphabet Gourmand, 1998, avec Harry Mathews et Boris Tissot.
      Foraine, 1999
      Besoin de vélo, 2001, Essai
      Timothée dans l'arbre, 2003, roman jeunesse
      Poils de cairote, 2004
      Les Débuts de la colonie, 2005
      La Table de nain, 2005
      À la ville à la campagne, 2006
      Tables fournelliennes, 2006
      Chamboula, 2007, Editions du Seuil, roman
      Les Animaux d'amour, 2007, Le Castor Astral.
      Les Mains dans le ventre & Foyer jardin, 2008, Actes-Sud, Théâtre
      Méli-Vélo, 2008, Seuil
      Courbatues, 2009, Seuil, recueil de nouvelles
      Manières douces sous le nom Profane Lulu, 2010, Dialogues, recueil de nouvelles
      La Liseuse, 2012, P.O.L, roman
      Anquetil tout seul, Seuil, 2012, récit
      Jason Murphy, P.O.L., 2013, roman
      Le Bel Appétit, P.O.L., 2015, poèmes
      Avant le polar, Dialogues.fr Eds, 2016


    Source = Wikipedia.


    _________________
    Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
    Dany Laferrière
    avatar
    topocl

    Messages : 1981
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 57
    Localisation : Roanne

    Re: Paul Fournel

    Message par topocl le Mar 6 Déc - 15:04

    La liseuse


    Robert Dubois est éditeur en fin de carrière. Bon pied, bon oeil, et bonne fourchette. Il garde sa passion des livres et des belles-lettres, enthousiaste comme au premier jour, mais mêlée d'un désenchantement certain : les lois du marché, la main-mise des financiers sur l'édition, la désaffection des jeunes pour la lecture, les exigences des auteurs, et l'effrayante ère du numérique.
    Comme il n'est pas en à se laisser abattre, il se laisse peu à peu séduire par une petite liseuse, un peu froide, mais si légère, si maniable, et comprend que s’il ne veut pas mourir idiot, et ruiné, il faut tendre la main à de nouveaux lecteurs, et s'impliquer dans le numérique. Cela marche, il est ravi, enfin il croit être ravi car à la fin…

    Spoiler:
    Non, non, non vous ne saurez pas, vous n’avez qu’à lire le livre. Le dernier chapitre est un piège à Chosiens.

    Déjà, pour moi,  un livre qui parle des livres, de l'amour de la lecture, avec finesse et humour qui plus est, c’est tout gagné. Mais, en outre, ce Dubois est un personnage sympathique au possible, ouvert, qui analyse les petits défauts du système et de chacun sans pleurnicher, qui a compris qu'il ne referait pas le monde, mais qu’il peut, peut-être, dans son petit coin, l'aménager. Il valse entre les anciens et modernes,  sans jugement, sans jérémiades, avec un oeil tout à fait pétillant.

    Sans perdre de vue le côté romanesque, Paul Fournel nous offre un petit manuel de l'édition pour les nuls, ça sent le vécu, les auteurs et leurs égos, les rencontres avec le public,  les petites bouffes pour parler boulot, le grand chef qui veut faire des sous, les gentils stagiaires, tout un petit monde décrit d’un oeil malicieux et tendre. Il a juste  oublié de nous dire qui décidait des titres, Marie.

    Tout cela dans un style enjoué mais pas relâché, oh que non, pas relâché du tout… La dernière page vous l’expliquera.

    Ce livre est joyeux. Ce livre est drôle. Ce livre est tendre Deux heures de pur régal.



    (commentaire rapatrié)


    _________________
    Comme d'autres soulèvent des haltères pour se garder en forme physiquement,certains soulèvent des idées et des émotions pour que leur esprit ne s'étiole pas.
    Dany Laferrière

      La date/heure actuelle est Sam 24 Juin - 21:11