Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Premières phrases

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Premières phrases - Page 8 Empty Re: Premières phrases

Message par bix_229 le Jeu 16 Mai - 16:21

Madame mère est morte, je l'avais oubliée depuis assez de temps, sa fin la restitue à ma mémoire, ne fut-ce que pour quelques heures, méditons là-dessus, avant qu'elle retombe dans les oubliettes.
Je me demande si je l'aime et je suis forcé de répondre : Non, je lui reproche de m'avoir châtré, c' est vraiment peu de chose, mais enfin... elle m' a légué son tempérament et c'est plus grave, car elle souffrait d' alcalose et d'allergies, j'en souffre encore bien plus qu'elle et mes infirmités ne se dénombrent pas et puis... et puis elle m'a mis au monde et je fais profession de haïr le monde.
Albert Caraco : Post Mortem
bix_229
bix_229

Messages : 10633
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Premières phrases - Page 8 Empty Re: Premières phrases

Message par bix_229 le Jeu 16 Mai - 16:23

Il est odieux que le monde appartienne aux virtuistes - à des dames aux ombrelles fanées par les climats qui indiquent ce qu'il faut faire ou ne pas faire - car vertu, au premier sens,
veut dire découragé. C' est le contraire du virtuisme.
La vertu fume, crache, lance du foutre et assassine.

L' homme est bon, c' est entendu. Bon et sourdement feutré, comme une torride chenille noire dans ses volutes. Bon mais pas philanthrope. Il y a des moments où toutes ces ampoules
doivent claquer et toutes ces femmes et toutes ces fleurs doivent obéir.

Il suffit qu' il y ait quelqu'un.

Charles Albert Cingria : Le Canal exutoire. - L' Age d' homme

Un début pétaradant, joyeux et le don de la formule, c'est Cingria.
bix_229
bix_229

Messages : 10633
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Premières phrases - Page 8 Empty Re: Premières phrases

Message par bix_229 le Mer 29 Mai - 16:39

Il faut sans retard que je dise que j'adore les vieilles dames russes. C' est prodigieux ce confort d'âme - et physique aussi - qu'elles réussissent à réaliser, positivement avec rien.
Il y a là un miracle et qui ne s'explique que par un inconcevable impératif de survivance qui, à n' importe quel âge, dans la caducité même voisine à peu de chose près du déséquilibre, élance leurs membres et tout leur être, aussi appauvris soient-ils, à faire constamment avec silence - oui d' une manière invisible - quelque chose d' efficace.
On éprouve ce bien-être, on voudrait remercier. Remercier qui ou quoi ? Elles font une espèce de grimace. C' est la race entière, où se tapit millénairement cette industrie, qu 'il faudrait remercier.
On se permet de rire quelquefois chez nous quand on dit "âme slave"
Eh bien ! qu' on rie. Moi je ne puis m' en passer. Par intermittences, évidemment (autrement on deviendrait fou).
C' est bien reposant et appréciable ces intermittences !

Charles Albert Cingria : Florides Helvètes. - L' Age d' homme
bix_229
bix_229

Messages : 10633
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Premières phrases - Page 8 Empty Re: Premières phrases

Message par kashmir le Jeu 13 Juin - 21:18

Je suis toujours ramené vers les lieux où j'ai vécu; les maisons et leur voisinage.

Truman Capote
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Premières phrases - Page 8 Empty Re: Premières phrases

Message par Tristram le Jeu 13 Juin - 23:04

Joli (incipit de Petit déjeuner chez Tiffany).

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8465
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Premières phrases - Page 8 Empty Re: Premières phrases

Message par Tristram le Lun 1 Juil - 9:39

« Dypaloh. Il y avait une maison faite d’aube. Une maison faite de pollen et de pluie, dans un pays si ancien qu’on le disait immortel. Les collines étaient multicolores et la plaine resplendissait d’argiles et de sables bariolés. Des chevaux rouges, bleus et mouchetés, paissaient dans la plaine, devant la sombre immensité sauvage des montagnes. C’était un pays rude et tranquille. Tout y était beau. »
N. Scott Momaday, « La Maison de l’aube »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8465
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Premières phrases - Page 8 Empty Re: Premières phrases

Message par kashmir le Lun 1 Juil - 9:52

On ne se lasse pas de cette écriture imagée. drunken
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Premières phrases - Page 8 Empty Re: Premières phrases

Message par Tristram le Lun 8 Juil - 10:50

« Le schiste est un soleil refroidi, enfermé dans la pierre. C'est une fleur aussi, plusieurs fois millénaire, quelque chose entre le coquelicot et le chardon, en plus éteint, mais qui s'irise encore à certaines heures du jour, les plus fragiles. Au petit matin, par exemple, et à l'entrée du soir. »
Guy Goffette, incipit au préambule de « Verlaine d’ardoise et de pluie »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8465
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Premières phrases - Page 8 Empty Re: Premières phrases

Message par Bédoulène le Lun 8 Juil - 10:52

incipit et le titre du livre, de quoi tenter

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12868
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Premières phrases - Page 8 Empty Re: Premières phrases

Message par bix_229 le Lun 8 Juil - 23:59

L'histoire de cette belle dame se passe de commentaires. Si elle n'est pas aussi belle que la dame est réputée l'avoir été ;
si elle est moins divertissante que le lecteur ne pourrait le désirer et beaucoup plus qu'il ne peur raisonnablement l'espérer, 
et si toutes les parties les plus divertissantes ne sont pas adaptes à l'instruction et au perfectionnement du lecteur,
le narrateur déclare que cela doit provenir des défauts de son éxécution, qui aura revetu son récit d'habits inférieurs à ceux
que la dame dont il rapporte les paroles avait préparé pour le monde.

Préface à Lady Roxana de Defoe

Un peu trop tarabiscoté à mon gout, mais c'est dans l'habitude de l'auteur. B
bix_229
bix_229

Messages : 10633
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Premières phrases - Page 8 Empty Re: Premières phrases

Message par Jack-Hubert Bukowski le Jeu 11 Juil - 7:54

Le désert mauve de Nicole Brossard :

Le désert est indescriptible. La réalité s'y engouffre, lumière rapide. Le regard fond. Pourtant ce matin. Très jeune, je pleurais déjà sur l'humanité. À chaque nouvel an, je la voyais se dissoudre dans l'espoir et la violence. Très jeune, je prenais la Meteor de ma mère et j'allais vers le désert. J'y passais des journées entières, des nuits, des aubes. Je roulais vite et puis au ralenti, je filais la lumière dans ses mauves et petites lignes qui comme des veines dessinaient un grand arbre de vie dans mon regard.
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 1864
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 38
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Premières phrases - Page 8 Empty Re: Premières phrases

Message par Tristram le Lun 12 Aoû - 22:07

« Mon père avait quatre ans quand il fut vendu. D’après ce qu’il racontait, c’était par hasard. Ma grand-mère pensait qu’elle devrait vendre un ou deux de ses enfants avant l’hiver, mais elle n’avait encore rien décidé. Si la récolte était mauvaise, elle en vendrait deux, si elle était bonne elle en vendrait un et garderait l’autre pour l’année suivante. »
Carlos Liscano, « Ma famille », in « Le rapporteur et autres récits »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8465
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Premières phrases - Page 8 Empty Re: Premières phrases

Message par bix_229 le Mar 13 Aoû - 15:32

Chère maman,


Voilà trois ans et demi environ que tu es morte à l' age de quatre-vingt-onze ans et c' est
seulement maintenant que, peut etre, je commence à te connaitre.
J' ai vécu mon enfance et mon adolescence dans la meme maison qu toi, avec toi, et quand
je t' ai quittée pour gagner Paris, vers l' age de dix-neuf ans, tu restais encore pour moi une
étrangère.

Georges Simenon : Lettre à ma mère

Ainsi commence la lettre que Georges Simenon adressa à sa mère morte. Entre eux une longue
et douloureuse incompréhension, des tensions violentes, des facheries. Des silences plus lourds
que des disputes.
Amateurs de Simenon ou pas, à lire en tant que témoignage irréversible d'incommunicabilité
et de traumatisme durable.
bix_229
bix_229

Messages : 10633
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Premières phrases - Page 8 Empty Re: Premières phrases

Message par kashmir le Mar 27 Aoû - 21:24

Je m'appelle Bitna. J'ai bientôt dix-huit ans. Je ne peux pas mentir car j'ai les yeux clairs, et ça se verrait tout de suite dans mes yeux. Mes cheveux aussi sont clairs, ( ... )

Incipit de Bitna, sous le ciel de Séoul de J.M.G. Le Clezio.
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Premières phrases - Page 8 Empty Re: Premières phrases

Message par Jack-Hubert Bukowski le Mer 28 Aoû - 9:11

Al-Mustafa, l'élu, l'aimé, aube de sa propre vie, avait attendu douze années dans la ville d'Orphalèse le retour du navire qui devait le ramener à son île natale.
Et voici que la douzième année, au septième jour de septembre, mois des récoltes, comme il gravissait la colline qui s'élevait au-delà des remparts de la ville et jetait son regard en direction de la mer, il vit son navire avançant avec la brume.
Les portails de son coeur s'ouvrirent tout grand et sa joie s'envola au loin sur les vagues. Il ferma alors les yeux et s'abîma en prière dans les silences de son âme.


Khalil Gibran, Le Prophète
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 1864
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 38
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Premières phrases - Page 8 Empty Re: Premières phrases

Message par Jack-Hubert Bukowski le Mer 28 Aoû - 11:02

Je reviens sur les entrefaites des premières phrases. Je remarque que je n'ai toujours pas cité l'incipit d'Hubert Aquin dans Prochain épisode. Son influence demeure prégnante au sein de notre littérature et les références à Cuba donnent une rumeur d'actualité.

«Cuba coule en flammes au milieu du lac Léman pendant que je descend au fond des choses. Encaissé dans mes phrases, je glisse, fantôme, dans les eaux névrosées du fleuve et je découvre, dans ma dérive, le dessous des surfaces et l'image renversée des Alpes. Entre l'anniversaire de la révolution cubaine et la date de mon procès, j'ai le temps de divaguer en paix, de déplier avec minutie mon livre inédit et d'étaler sur ce papier les mots clés qui ne me libéreront pas.»

On peut dire d'Hubert Aquin qu'il aura été prophète d'une certaine mise en marche de la révolution du Québec - à l'instar de Gaston Miron et de «La marche à l'amour» - et des poètes dont il s'est inspiré, dont un certain Saint-Denys Garneau et Émile Nelligan. Je vous avais montré un extrait des «Noces d'Hérodiade» de Stéphane Mallarmé qui montrait le parallélisme tracé dans l'oeuvre aquinienne.
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 1864
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 38
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Premières phrases - Page 8 Empty Re: Premières phrases

Message par bix_229 le Jeu 5 Déc - 20:10

Q. Suis-je un homme dans un cheval, ou un cheval qui parle comme un
homme ?
Si on me radiographiait, qu'est-ce qu'on verrait ? - Le squelette lumineux d'un homme, recroquevillé à l'intérieur d'un cheval, ou simplement un cheval équipé d'un appareil vocal compliqué ?
Dans la première hypothèse, alors Jonas dans la baleine l'avait meilleure : il avait en tout cas plus de place ; et puis lui savait qui il était et comment il était arrivé là.
En ce qui me concerne, j'en suis réduit à des suppositions.


Bernard Malamud : Le Cheval qui parle, nouvelle, In L'Homme dans 
le tiroir. - Flammarion.
bix_229
bix_229

Messages : 10633
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Premières phrases - Page 8 Empty Re: Premières phrases

Message par Bédoulène le Jeu 5 Déc - 20:21

ah! je devrais aussi y revenir à Malamud ! (je ais commander du temps au PN)

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12868
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Premières phrases - Page 8 Empty Re: Premières phrases

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions autour des livres :: Nos lectures

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum