Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

-46%
Le deal à ne pas rater :
OPPO Reno 4 Z – 5G 128 Go – 8 Go de RAM
203 € 379 €
Voir le deal

Jorge Luis Borges

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jorge Luis Borges - Page 2 Empty Re: Jorge Luis Borges

Message par Invité Jeu 16 Juil - 19:08

Le champ qu'embrasse son esprit est bien plus étendu que le mien. Les exaltations que créent la musique et la couleur, paradis interdits à ma nostalgie comme à ma curiosité, lui sont familières ; j'en dirai autant de la Nature : les fleurs, vagues noms intercalés dans les strophes du latin ou du persan, sont pour Silvina, des choses précises, précises et aimées. L'univers que j'habite est opaque parce que purement verbal ; dans le sien interviennent tous les sens et leur délicate diversité.

Livre de préfaces.

Celle dédiée à Silvana Ocampo pour Faits divers de la terre et du ciel.

Comment résister à une telle présentation ?  drunken

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jorge Luis Borges - Page 2 Empty Re: Jorge Luis Borges

Message par Quasimodo Jeu 16 Juil - 19:19

En effet drunken
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 5164
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 26

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jorge Luis Borges - Page 2 Empty Re: Jorge Luis Borges

Message par Tristram Jeu 16 Juil - 20:04

Il ajoute :
[…] moi dont la manière de conter cherche à ne retenir que des éléments essentiels [… »
Jorge Luis Borges, préface à Silvina Ocampo, « Faits divers de la Terre et du Ciel »
Beaucoup de belles choses chez Ocampo :
« ‒ Les choses monotones sont les plus difficiles à connaître. Nous n’y prêtons pas assez attention parce que nous croyons qu’elles sont toujours pareilles. »
Silvina Ocampo, « L’imposteur », in « Faits divers de la Terre et du Ciel »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 13157
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jorge Luis Borges - Page 2 Empty Re: Jorge Luis Borges

Message par Invité Jeu 16 Juil - 21:11

Oui, et aussi :

Nos amours littéraires ne coïncident pas toujours ; je suis ému par ce qui est épique, Silvina par ce qui est lyrique et élégiaque ; (...) Elle aime aussi le roman d'analyse, genre dont mon indolence accepte mal la lenteur.

Et si tu dis "beaucoup de belles choses chez Ocampo" Tristram, tu ajoutes à la tentation : merci !

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jorge Luis Borges - Page 2 Empty Re: Jorge Luis Borges

Message par Tristram Jeu 16 Juil - 21:14

Juste pour confirmer :
« ‒ Noter les événements avant ou après qu’ils arrivent, c’est la même chose : il est plus facile d’inventer que de se souvenir. »
Silvina Ocampo, « Le journal de Porfiria Bernal », in « Faits divers de la Terre et du Ciel »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 13157
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jorge Luis Borges - Page 2 Empty Re: Jorge Luis Borges

Message par Jack-Hubert Bukowski Ven 17 Juil - 10:33

Borges est plutôt particulier, érudit, joueur et invente des univers alternatifs... il a été un devancier. Il était quand même argentin dans l'âme.Nous pouvons noter dans Essai d'autobiographie :

Cette étendue infinie était ce qu'on appelait la pampa et quand j'appris que les ouvriers agricoles étaient des gauchos, comme les personnages d'Eduardo Gutiérrez, cela leur conféra un certain prestige à mes yeux.

J'ai connu la chance de suivre un cours sur Borges avec une prof qui venait de l'Argentine.
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 2218
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 40
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jorge Luis Borges - Page 2 Empty Re: Jorge Luis Borges

Message par Jack-Hubert Bukowski Ven 17 Juil - 11:12

Je sais que je pratique la bifurcation. Je te remercie, Janis, de t'être prêtée au jeu de citer l'oeuvre de Borges. Le livre des préfaces est en effet intéressant.

De là, je tombe sur cette conférence sur la poésie :

Emerson dit qu'une bibliothèque est un cabinet magique dans lequel sont enfermés de nombreux esprits enchantés. Ils se réveillent quand on les appelle ; tant qu'on n'ouvre pas un livre, ce livre est, littéralement, géométriquement, un bloc, une chose parmi les choses. Quand on l'ouvre, quand le livre trouve son lecteur, se produit le fait esthétique. Et pour le lecteur lui-même, convient-il d'ajouter, un même livre change puisque nous changeons, puisque nous sommes - pour reprendre ma citation préférée - le fleuve d'Héraclite, puisque selon ce dernier, l'homme d'hier n'est pas l'homme d'aujourd'hui et celui d'aujourd'hui ne sera pas l'homme de demain. Nous changeons sans cesse et l'on peut dire que chaque lecture d'un livre, chaque relecture, chaque souvenir de cette relecture, renouvelle le texte. Le texte est lui aussi le fleuve changeant d'Héraclite.

[...]

La poésie, c'est la rencontre du lecteur avec le livre, la découverte du livre. Il y a une autre expérience esthétique, c'est le moment, très étrange aussi, où le poète conçoit l'oeuvre, où il découvre ou invente l'oeuvre. En latin, comme on sait, les mots «inventer» et «découvrir» sont synonymes. Tout cela concorde avec la doctrine platonicienne qui dit qu'inventer, que découvrir, c'est se souvenir. Francis Bacon ajoute que si apprendre c'est se souvenir, ignorer c'est savoir oublier ; tout est déjà là, il nous faut simplement le voir.

Quand j'écris quelque chose, j'ai la sensation que ce quelque chose préexiste. Je pars d'un concept général, j'ai plus ou moins le début et la fin, puis je découvre peu à peu les parties intermédiaires ; mais je n'ai pas l'impression de les inventer,   je n'ai pas l'impression qu'elles dépendent de mon libre arbitre ; les choses sont ainsi. Elles sont ainsi, mais elles sont cachées et mon devoir de poète est de les découvrir.

[...]

Certaines personnes sont peu sensibles à la poésie ; elles se consacrent, en général, à l'enseigner. Personnellement je crois être sensible à la poésie et je crois ne l'avoir jamais enseignée, je n'ai pas enseigné à aimer tel ou tel texte : j'ai appris à mes étudiants à aimer la littérature, à voir en elle une forme de bonheur. Je suis presque incapable d'une pensée abstraite, vous avez dû remarquer que je m'appuie constamment sur des citations ou des souvenirs. Plutôt que de parler de poésie dans l'abstrait, ce qui est une forme de l'ennui ou de la paresse, nous pourrions prendre deux textes en espagnol et les étudier. [...]

Borges,«La poésie» dans Conférences, extraits p. 91, 92, 96 et 98.
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 2218
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 40
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jorge Luis Borges - Page 2 Empty Re: Jorge Luis Borges

Message par Arturo Sam 18 Juil - 17:42

Il m'a fallu un peu de temps pour réellement apprécier Borges, mais je me régale de son érudition désormais. Pas encore lu Le livre de préfaces, mais je l'ai.
Et si c'est encore un livre qui en appelle plein d'autres... cat
Arturo
Arturo

Messages : 4124
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 35
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jorge Luis Borges - Page 2 Empty Re: Jorge Luis Borges

Message par bix_229 Ven 6 Nov - 15:41

Jorge Luis Borges - Page 2 Brodie10


Le Rapport de Brodie : Jorge  Luis Borges. - Gallimard


Les deux armes savaient combattre — mieux que les hommes qui étaient ici leurs instruments — et elles combattirent bien cette nuit-là. Elles s’étaient cherchées longtemps par les longs chemins de la province, et elles avaient fini par se rencontrer, alors que leurs gauchos n’étaient plus que poussière. Dans le sommeil de leur acier veillait une rancœur humaine. Les choses durent plus que les hommes. Qui peut savoir si cette histoire est terminée, qui peut savoir si ces armes ne se retrouveront pas un jour ?
"Il est beaucoup question dans ces onze brèves nouvelles de duels et de coups de couteau. Entre gauchos ou des mauvais garçons qui gardent leurs
secrets ou leur part d'ombre.
Et les armes parfois, une mémoire.
Des récits brefs et sans un mot de trop. Un modèle concision revendiquée par l'auteur. Qui s'inspire de certaines nouvelles tardives de Kipling.
Borges aimait aussi beaucoup Stevensoo. J'aurais plutot pensé à lui.

« En 1885 Kipling avait commencé, à Lahore, une série de brefs récits, écrits de façon simple, dont il allait faire un recueil en 1890. Beaucoup d'entre eux – In the House of Sudhoo, Beyond the Pale, The gate of the Hundred Sorrows – sont de laconiques chefs-d'œuvre ; je me suis dit un jour que ce qu'avait imaginé et réussi un jeune homme de génie pouvait, sans outrecuidance, être imité par un homme au seuil de la vieillesse et qui a du métier. Cette pensée a eu pour résultat le présent volume que mes lecteurs jugeront. »
J. L. Borges.


Dernière édition par bix_229 le Ven 6 Nov - 16:23, édité 5 fois
bix_229
bix_229

Messages : 14823
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jorge Luis Borges - Page 2 Empty Re: Jorge Luis Borges

Message par Tristram Ven 6 Nov - 15:54

La rencontre, dans Le Rapport de Brodie !
Qu'est-ce que j'ai gagné ?

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 13157
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jorge Luis Borges - Page 2 Empty Re: Jorge Luis Borges

Message par bix_229 Ven 6 Nov - 16:00

@Tristram a écrit:La rencontre, dans Le Rapport de Brodie !
Qu'est-ce que j'ai gagné ?
Rien. Tu as, comme toujours, puisé dans ta besace à citations.
bix_229
bix_229

Messages : 14823
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jorge Luis Borges - Page 2 Empty Re: Jorge Luis Borges

Message par Tristram Ven 6 Nov - 16:03

Eeeeh non : Borges, je le connais par cœur.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 13157
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jorge Luis Borges - Page 2 Empty Re: Jorge Luis Borges

Message par Bédoulène Ven 6 Nov - 16:06

Bix toi aussi tu aimes bien citer ! Smile

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 17752
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 76
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jorge Luis Borges - Page 2 Empty Re: Jorge Luis Borges

Message par bix_229 Ven 6 Nov - 16:39

La plupart des oeuvres ont besoin pour rester actiuelles et vivantes d'etre retraduites.
C'est ce qu'on fait pour Cervnates, Dante, Shkespeare ou Lowry, et on a raison.
C'est vrai qu'on a du mal parfois. Quand on a, comme moi, découvert  le Volcan de
Lowry, on hésite parfois à tenter une nouvelle traduction.
lMais quand ùeme je partage l'iopinion d'un critique de "En attendant Godot"
"la lecture de Jorge Luis Borges en France continue à pâtir d’une traduction qui fixe la réception
du texte dans un académisme désuet. Il faut absolument le retraduire."
bix_229
bix_229

Messages : 14823
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jorge Luis Borges - Page 2 Empty Re: Jorge Luis Borges

Message par Tristram Dim 18 Juil - 11:53

Poèmes d’amour

Jorge Luis Borges - Page 2 Pozome10

Anthologie bilingue dont le fil conducteur (plutôt ténu) est l’amour, et où l’on retrouve entr’autres le goût de Borges pour les listes hétéroclites où se rencontrent en disparate voulue des voisins de la machine à coudre et du parapluie ducassiens, proches donc du surréalisme.
La veille

Des milliers de particules de sable,
Des fleuves qui ignorent le repos, la neige
Plus délicate qu’une ombre, légère
Ombre d’une feuille, le placide
Rivage de la mer, l’écume momentanée,
Les anciens chemins du bison
Et de la flèche fidèle, un horizon
Et un autre, les rizières et la brume,
Le sommet, les minéraux dormants,
L’Orénoque, l’inextricable jeu
Que tissent la terre, l’eau, l’air, le feu,
Les lieues d’animaux soumis,
Écarteront ta main de la mienne,
Mais aussi la nuit, l’aube, le jour...
On retrouve aussi ses fascinations pour les tigres, les labyrinthes, les miroirs et d’autres objets symboliques comme les monnaies, un atlas.
L’or des tigres

On his blindness

Indigne des astres et de l’oiseau
Qui fend l’azur profond, devenu secret,
De ces lignes qui sont l’alphabet
Organisé par d’autres et du marbre grave
Et son linteau que mes yeux déjà usés
Égarent dans leur pénombre, des invisibles
Roses et des silencieuses
Multitudes d’or et de rouges
Je suis, mais pas des Mille Nuits et Une
Qui ouvrent des mers et des aurores dans mon ombre
Ni de Walt Whitman, cet Adam qui nomme
Les créatures vivantes sous la lune,
Ni des dons blancs de l’oubli
Ni de l’amour que j’espère et n’appelle pas.
On retrouve surtout son tour d'esprit, sa forme de pensée, son goût du paradoxe et de l'antinomie ; voici des extraits de La joie, avec les premiers et derniers vers :
Celui qui embrasse une femme est Adam. La femme est Ève.
Tout a lieu pour la première fois.
[…]
Les livres de la bibliothèque n’ont pas de lettres. Elles surgissent quand je les ouvre.
En feuilletant l’atlas je projette la forme de Sumatra.
[…]
Rien n’est si ancien sous le soleil.
Tout a lieu pour la première fois mais d’une façon éternelle.
Celui qui lit mes mots les invente à mesure.

\Mots-clés : #poésie

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 13157
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jorge Luis Borges - Page 2 Empty Re: Jorge Luis Borges

Message par Bédoulène Lun 19 Juil - 11:54

merci Tristram pour commenter ces ves

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 17752
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 76
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jorge Luis Borges - Page 2 Empty Re: Jorge Luis Borges

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Amérique Centrale, du Sud et des Caraïbes


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum