Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

-22%
Le deal à ne pas rater :
Siège Gaming Steelplay SG01 (noir et vert)
179.99 € 229.99 €
Voir le deal

Jean Giono

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jean Giono  - Page 6 Empty Re: Jean Giono

Message par Bédoulène le Jeu 30 Jan - 8:40

trop envie ! merci Tristram !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 15377
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jean Giono  - Page 6 Empty Re: Jean Giono

Message par Tristram le Sam 29 Fév - 0:27

https://www.franceculture.fr/emissions/fictions-samedi-noir/prelude-de-pan-de-jean-giono
On en parlait, là on nous le lit (57 mn) ! A écouter, à réécouter, ça ne fait pas de tort.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10750
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jean Giono  - Page 6 Empty Re: Jean Giono

Message par Tristram le Sam 29 Fév - 0:39

https://www.franceculture.fr/emissions/fictions-le-feuilleton/un-roi-sans-divertissement-de-jean-giono
Un roi sans divertissement en dix épisodes d’environ 25 minutes : avis aux amateurs !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10750
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jean Giono  - Page 6 Empty Re: Jean Giono

Message par Tristram le Lun 2 Mar - 0:57

Du plaisir à cette version audio d'Un roi sans divertissement (« la marche du monde ») _ qui ne dispense pas de sa lecture.
« Nous en [système de références où les destinées exceptionnelles se signalent] sommes avertis par la beauté. On ne peut pas vivre dans un monde où l'on croit que l'élégance exquise du plumage de la pintade est inutile. Ceci est tout à fait à part. J'ai eu envie de le dire, je l'ai dit. »
Jean Giono, « Un roi sans divertissement »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10750
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jean Giono  - Page 6 Empty Re: Jean Giono

Message par Tristram le Mar 3 Mar - 3:14

Pour compléter, j'ai visionné le film de François Leterrier, adapté par Giono lui-même (scénario et dialogues).

Jean Giono  - Page 6 Un_roi10

Déclinaison fort simplifiée, dans tous les sens du terme, mais avec Pourquoi faut-il que les hommes s'ennuient, de Jacques Brel !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10750
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jean Giono  - Page 6 Empty Re: Jean Giono

Message par ArenSor le Mar 3 Mar - 18:47

@Tristram a écrit:Pour compléter, j'ai visionné le film de François Leterrier, adapté par Giono lui-même (scénario et dialogues).

Jean Giono  - Page 6 Un_roi10

Déclinaison fort simplifiée, dans tous les sens du terme, mais avec Pourquoi faut-il que les hommes s'ennuient, de Jacques Brel !

Le film a été supervisé par Giono, interdit de réalisation pour cause d'échecs commerciaux si je me souviens bien. C'est une autre histoire que celle du roman, mais tout de même un beau film, je trouve. les premières images sont superbes avec ce cavalier dans la neige apparaissant et disparaissant dans le brouillard et ces traces de sang dans la neige, image venue de Chrétien de Troyes Very Happy
Et puis Brel Very Happy
ArenSor
ArenSor

Messages : 2549
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jean Giono  - Page 6 Empty Re: Jean Giono

Message par topocl le Jeu 19 Mar - 11:19

Le hussard sur le toit

Jean Giono  - Page 6 Extern21

Vous restez réticent·e sur les mesures de confinement ? Vous avez besoin de vous convaincre de leur utilité ? Lisez le Hussard dur le toit, road movie en pays décimé par l’épidémie.

Le héros, jeune hussard Piémontais fougueux épris de liberté et d’humanité, voyage en Provence où sévit l’impitoyable choléra. De village en village ce ne sont que cadavres, agonies et autres abominations… Des rencontres aussi, avec tant de personnes veules ou attachantes, dont on sait bien qu’elles vont mourir les unes après les autres. Des paysages, des interrogation sur le sens des choses, le bien et le mal, le bonheur et la liberté...

C’est Giono, son amour des gens et du pays, mêlant tendresse et humour, et tant pis si c’est assez long, il faut le reconnaître, assez trash, et que la fin est pathétique.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6926
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 60
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jean Giono  - Page 6 Empty Re: Jean Giono

Message par Bédoulène le Jeu 19 Mar - 20:39

une relecture un de ces jours (enfin dans le temps plutôt)

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 15377
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jean Giono  - Page 6 Empty Re: Jean Giono

Message par Aventin le Ven 20 Mar - 18:35

Avec, en filigrane, le personnage de Laurent de Théus que Giono utilisera à nouveau dans Les récits de la demi-brigade...

Quelques scènes fortement écrites, dans mon souvenir, sur le toit bien sûr, le médecin qui s'acharne sans en sauver un, la ville campant dans les sous-bois, le hussard fuyard bretteur virtuose qui est une réminiscence magnifiée d'un parent de Giono, immigré en France, etc... surtout un monde en incandescence où la lâcheté, la veulerie, la cruauté sont l'apanage du plus grand nombre, mais une infime minorité incarne le chevaleresque, le désintéressé, l'amour vrai...

Opportun, topocl, de lire ce Giono-là en particulier en ce moment, merci beaucoup de nous le rappeler !
Aventin
Aventin

Messages : 1501
Date d'inscription : 10/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jean Giono  - Page 6 Empty Re: Jean Giono

Message par bix_229 le Ven 20 Mar - 19:19

Dans le meme cycle du Hussard, lisez Angelo et Mort d'un personnage.  
On y retrouve les deux personnages clés.
bix_229
bix_229

Messages : 12517
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jean Giono  - Page 6 Empty Re: Jean Giono

Message par topocl le Sam 21 Mar - 13:37

@Aventin a écrit:
Opportun, topocl, de lire ce Giono-là en particulier en ce moment, merci beaucoup de nous le rappeler !

je pense que je vais enchainer avec Nemesis de Philip Roth, puis La peste.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6926
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 60
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jean Giono  - Page 6 Empty Re: Jean Giono

Message par bix_229 le Sam 21 Mar - 13:43

Pour rester dans l'ambiance ? Jean Giono  - Page 6 3933839410
bix_229
bix_229

Messages : 12517
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jean Giono  - Page 6 Empty Re: Jean Giono

Message par Dreep le Lun 17 Aoû - 18:16

Un roi sans divertissement

Jean Giono  - Page 6 Cvt_un10

Il y a un souffle qui nous plonge dans la torpeur : celle qui s’installe ce village isolé du Trièves, celle qui s’installe dans la tête du lecteur frustré de ne pas comprendre. On a résumé l’histoire un peu partout — difficile de se garder de connaître la fin avant d’y arriver, ce qu’on peut déplorer — mais pour le reste, souvent, on ne sait plus qui parle dans cette succession de narrateurs. On avance tout en essayant de reconstituer les ramifications dans ce ces différents personnages murmurent. On avance tout en craignant de se laisser distancer par les événements pourtant fort peu nombreux. On guette l’un de ces moments de pure beauté qu’il y a dans le roman ; fautif, on guette l’espoir de comprendre et l’on se heurte à des tournures stylistiques imprévues, par exemple cette oralité qui, moi, je l’avoue, m’a fait souffler d’ennui. Oui c’est âpre, non, ça n’est pas flatteur pour le lecteur qui est obligé de reconnaître que le souffle est pourtant magistral.
Dreep
Dreep

Messages : 740
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 28

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jean Giono  - Page 6 Empty Re: Jean Giono

Message par Nadine le Dim 23 Aoû - 19:06

Sympa ce retour de lecture qui restitue tous les mouvements, merci.
Nadine
Nadine

Messages : 3889
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jean Giono  - Page 6 Empty Re: Jean Giono

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum